• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COVID-19

La préfecture desserre la vis... mais pas tout de suite

Rédaction web Jeudi 8 Juillet 2021 - 17h26
La préfecture desserre la vis... mais pas tout de suite
Levée des motifs impérieux à Iracoubo et Regina pour les personnes vaccinées, réouverture des terrasses des bars et restaurants, allègement du couvre-feu... Les dernières annonces préfectorales. - Services de l'Etat en Guyane

 Le préfet de Guyane Thierry Queffelec confirme les annonces faites par France-Guyane plus tôt dans l'après-midi. Dès le lundi 12 juillet, le couvre-feu sera retardé de 2 h (21h - 5h), et les restaurants, cafés et bars auront la possibilité d'accueillir des clients en terrasse. Les Postes de Contrôles Routiers accepteront de laisser passer les personnes bénéficiaires d'un schéma vaccinal complet sans motifs impérieux. 

 Un nouvel écho favorable pour les restaurateurs et gérants de bar, qui auront donc la possibilité d'accueillir des clients en terrasses, après avoir vu cette fameuse date de réouverture des tables en extérieur repoussée de quelques jours... Un allègement qui ne concerne toutefois pas Mana et Saint-Laurent, villes classées en orange au regard des derniers taux de positivité sur place.

Les Postes de Contrôles Routiers (PCR) pourront, dès le 12 juillet également, laisser passer les personnes bénéficiaires d'un schéma vaccinal complet sans motifs impérieux. 

Les salles de spectacles, et autres lieux qui accueillent du public en intérieur pourront, sur autorisation préfectorale, accueillir du public (selon les jauges en vigueur). Il en va de même pour les salles de sports et autres activités sportives qui auront la possibilité d'ouvrir leurs portes en intérieur.

Bonne nouvelle également du côté des îles du Salut, puisque la navette qui fait la liaison jusqu'aux 3 îles pourra de nouveau déposer les passagers sur ces reliefs depuis Kourou, moyennant une jauge maximale d'accueil de 10 personnes. 

Le bout du tunnel, déjà annoncé dans les grandes lignes dans nos colonnes, se profile donc pour les acteurs de l'économie du pays. Bien que la situation dans l'Ouest du territoire reste préoccupante. 

Précision : L'arrêté qui acte cet allègement des restrictions n'est pas encore rédigé. "Il est en cours de rédaction et sera affiché dans les prochaines semaines" nous informait les services de l'Etat en fin de cellule interministérielle de crise. Un atermoiement un peu tardif qui s'expliquerait par le fait que, les décisions n'étant pas encore territorialisées, les autorités locales sont en attente du décret national, qui officialisera les annonces faites ce jour. Chose promise, chose due, nous publierons en intégralité les nouvelles modalités du plan de confinement thématique ainsi amenuisé dès que nous en aurons connaissance, et ce dans les délais impartis.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

Aldoty 09.07.2021
Métropole / Guyane

Et nous maintenant qui avons notre famille très proche en Guyane, qu'en est-il de pouvoir venir en Guyane ? Notre fille est seule là-bas. Quelle misère ces décisions. Nous sommes vaccinés et un test Pcr négatif. Je ne vois donc pas le danger que je représente alors les gens du Surinam sûrement plus dangereux ont accès facile à notre frontière. Il y a de quoi s'interroger sur nos politiques

Répondre Signaler au modérateur
Aldoty 09.07.2021
Métropole / Guyane

Qu'est-ce qu'ils en disent de ces restrictions et nouvelles mesures farfelues nos représentants sénateur députés président de région élus de guyane.
N'ont-ils pas un mot à dire ou une pression particulière à exercer vers le représentant de l'état ?

Répondre Signaler au modérateur
Zorglub1962 09.07.2021

Les informations sont distillées au compte goutte. Quid de la libre circulation en dehors de la Guyane ? On n'en peut plus !

Répondre Signaler au modérateur
Aldoty 09.07.2021
Métropole / Guyane

Et nous maintenant qui avons notre famille très proche en Guyane, qu'en est-il de pouvoir venir en Guyane ? Notre fille est seule là-bas. Quelle misère ces décisions. Nous sommes vaccinés et un test Pcr négatif. Je ne vois donc pas le danger que je représente alors les gens du Surinam sûrement plus dangereux ont accès facile à notre frontière. Il y a de quoi s'interroger sur nos politiques

Répondre Signaler au modérateur
P.Daudet 09.07.2021
Le ridicule ne tue pas, heureusement

« Les Postes de Contrôles Routiers (PCR) pourront, dès le 12 juillet également, laisser passer les personnes bénéficiaires d'un schéma vaccinal complet sans motifs impérieux ».

Voilà une nouvelle qui va changer la vie du pays ! Vive la liberté coloniale !

Les routes du fleuve ou de Bélizon (à l’horizon 5, 10, 20, 30 ans) auront elles aussi leur PCR ? Ce serait dommage de s’en dispenser.

Répondre Signaler au modérateur
P.Daudet 09.07.2021
Le ridicule ne tue pas, heureusement

« Les Postes de Contrôles Routiers (PCR) pourront, dès le 12 juillet également, laisser passer les personnes bénéficiaires d'un schéma vaccinal complet sans motifs impérieux ».

Voilà une nouvelle qui va changer la vie du pays ! Vive la liberté coloniale !

Les routes du fleuve ou de Bélizon (à l’horizon 5, 10, 20, 30 ans) auront elles aussi leur PCR ? Ce serait dommage de s’en dispenser.

Répondre Signaler au modérateur
Aldoty 08.07.2021
Motifs impérieux

C'est bien tout ça mais a-t-on pour autant des informations concernant la levée des motifs impérieux sur l'aérien métropole / Guyane ?
Ça aussi c'est très important puisque doit s'interrompre les contrôle routiers

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
9 commentaires
2 commentaires
5 commentaires
A la une
1 commentaire
15 commentaires