La lauréate guyanaise de "Ma thèse en 180 secondes"

Présenter une thèse scientifique en 180 secondes, est-ce possible ? C'est le défi que des doctorants se lancent : présenter leur sujet de recherche en termes simples devant un public profane, avec l'appui d'une seule diapositive. En Guyane, cinq candidats se sont produits le 24 mars.
Langiao Wang (au centre de la photo) a été choisie pour défendre les couleurs de l'université à la finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes » qui se tient le 3 juin à Nancy. Elle a présenté son projet hier...

France-Guyane 144 mots - 23.05.2015
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir