• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Une journée placée sous le signe de la rencontre et du partage

La Journée mondiale et cayennaise des sourds

Nancy LAFINE, n.lafine@agmedias.fr Lundi 19 Septembre 2022 - 15h44
La Journée mondiale et cayennaise des sourds
Durant la journée mondiale et cayennaise des sourds, seule la langue des signes sera acceptée pour discuter ! - @Shutterstock

En partenariat avec l’association Audace, l’entreprise Néo organise le samedi 24 septembre la 7e édition de la Journée mondiale et cayennaise des sourds.

Cette année, c’est au Muzé du N’importk’oi (rue Madame payé), que la Journée mondiale et cayennaise des sourds (JMS) pose ses valises pour sa septième édition ! Évènement international, ce rassemblement en toute simplicité et convivialité sera l’occasion pour la communauté sourde guyanaise, d’échanger autour de la langue des signes. « La JMS est un événement ponctuel et important qui permet aux sourds d’être visibles pour les entendants », indique Nadeline Mauger, créatrice de l’entreprise Néo.
Les entendants sont bien sûr conviés au rassemblement à condition qu’ils signent également !

Nadeline Mauger, créatrice de l'entreprise Néo est à l'initiative de l'événement. - DR


A l’initiative de cette journée, nous avons posé 3 questions à Nadeline Mauger, sourde de naissance et créatrice de l’entreprise Néo.

Quel sera le programme de cette journée exclusivement dédiée aux personnes atteintes de surdité ?
La simplicité ! Pour cette année, nous avons opté pour quelque chose de très simple, pas comme les précédentes éditions. Il y aura avant tout des sourds qui partageront un moment ensemble, sans oublier les entendants qui oseront signer avec nous ! Cette journée est vraiment placée sous le signe de la rencontre et de l’échange en langue des signes.
 
Les infrastructures qui accompagnent les personnes sourdes au quotidien seront-elles présentes lors de l’événement ?
Cette journée est un partenariat entre l’association Audace et l’entreprise Néo ! Il existe bien une structure historique, l’Apadag, qui accompagne les sourds en Guyane, cependant elle n’a rien à voir avec cette journée. Les établissements médico-sociaux ne s’occupent pas de la culture sourde. Elle est gérée par les sourds eux-mêmes. Cela justifie le partenariat avec la grande association culturelle Audace.  C’est donc une journée qui appartient à 100% aux sourds, à leur histoire et leur culture.

Que peut-on faire pour intégrer au mieux une personne sourde dans notre société actuelle ?
De façon générale, chez les entendants, il faudrait prendre conscience qu’un défaut d’ouïe n’est pas un défaut intellectuel. C’est donc en traduisant stricto sensus en langue des signes, à l’échelle des sourds les possibilités et responsabilités des entendants, que l’on sera dans des pratiques égalitaires et dignes. La JMS est comme une deaf-pride et c’est de l’ordre de la fierté d'être sourd!
 
Infos pratiques
Samedi 24 septembre : 7ème édition de la Journée mondiale et cayennaise des sourds
De 8h68 à 12h32
Au Muzé N’importk’oi
50, rue Madame Paye, Cayenne
 
 
La septième édition de la journée se déroulera le 24 septembre à Cayenne. - DR



Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Faits divers

Jean-Paul Levif : « En opération, il y a...

Propos recueillis par Gaetan TRINGHAM, g.tringham@agmedias.fr - Mardi 20 Septembre 2022

Beaucoup de faits violents ont été commis dernièrement. Comment ces derniers sont ressentis par vos...

Société

Qu’est-ce que la légitime défense ?

Par Magali ROBO, avocat au barreau de Guyane, ancien Bâtonnier - Lundi 19 Septembre 2022

 Notre territoire est traversé, depuis plusieurs semaines, par une vague de violence sans précédent....

Société

Justice morte à partir du 3 octobre

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr - Dimanche 18 Septembre 2022

 Ce n'est pas une journée “justice morte ” mais plutôt une semaine “justice...

A la une