• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La fin de la mandature des jeunes conseillers de Guyane

M.O Mercredi 27 Juillet 2022 - 17h47
La fin de la mandature des jeunes conseillers de Guyane
Les jeunes conseillers de Guyane ont clôturé leur mandature ce 27 juillet 2022. - M.O

Ce matin, 27 juillet, s’est tenue la cérémonie de fin de mandature de l'Assemblée Territoriale des Jeunes de Guyane (ATJEG), à la MCMG de Rémire-Montjoly. La CTG a souhaité féliciter les jeunes conseillers pour leur engagement.

C’est à la Maison des Cultures et des Mémoires de Guyane, que les jeunes conseillers ont reçu leur attestation d'engagement de l'Assemblée Territoriale des Jeunes de Guyane. Cette remise, est un jour qui conclut une mandature de trois ans pour un peu plus de 70 jeunes. La CTG a souhaité organiser une cérémonie pour revenir sur ces trois années d'actions, parfois difficiles avec le confinement.
Lors de cette journée, les jeunes conseillers territoriaux ont fait la visite de la MCMG avant de recevoir leur attestation de fin de mandature.

Ces derniers ont pendant leur mandat agit sur trois commissions :
-“informer sur les discriminations et la santé/ prévenir le décrochage scolaire” comme les grossesses précoces et les IVG clandestines, centré dans l’ouest guyanais.
-“ valoriser les projets innovants” pour soutenir les projets issus de la jeunesse guyanaise, mais aussi de faire connaître les talents.
- “vivre ensemble : cultures, patrimoines, identités” afin de découvrir les cultures présentes en Guyane, de créer des liens interculturels et d’apprendre l’histoire de la Guyane.  Maël, jeune conseiller de 16 ans, nous confie son ressenti : "J'ai énormément apprécié cette expérience, car j’ai appris beaucoup de choses. Notamment sur les cultures alors que je suis guyanais. Les sorties étaient enrichissantes et les débats avec des personnes de notre âge aussi. Je conseille pour les prochains conseillers de continuer nos projets en apportant de nouvelles idées, pour que constamment cela ce renouvelle."

Montina Jean-Tously est un jeune conseiller qui étudie sa quatrième année de droit à l’université de Cayenne, il nous raconte : “ Aujourd'hui c'est un jour spécial pour moi, car on avait une mission, on l'a conclu pour la passer à de nouveaux jeunes. Pendant trois ans, nous avons actionné de nombreuses choses dans une bonne dynamique. Même si nous n’avons pas pu tout accomplir, particulièrement avec des partenariats avec les entreprises privées. J'espère que les jeunes qui vont reprendre ce flambeau vont continuer nos actions. "

Il propose même une nouvelle commission : “Ce qui serait bien aujourd'hui c’est l'introduction d’une rubrique environnement puisque nous avons énormément de contentieux sur le plan environnemental. Nous n'avons pas forcément les réponses sur le plan technique et juridique. Il faut préparer cette jeunesse à aborder ces problématiques. Nous sommes en Amazonie, la Guyane fait partie du poumon de la Terre."
Montina Jean-Tously, jeune conseiller de Guyane. - M.O


Depuis 2017, la CTG a mis en place une instance pour laisser place aux jeunes dans la politique du territoire Les conseillers sont âgés de 12 à 25 ans, et 30 pour les personnes à mobilité réduite. Ils proviennent de tout le territoire guyanais. L’objectif est d'instaurer des échanges entre la jeunesse et les élus afin que les idées qui les concernent soient entendues.

Dès octobre, une nouvelle mandature sera mise en place. Pour s'inscrire, il faut contacter la CTG.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Katchopine 27.07.2022
Ben dis donc

Ben dis donc il en a initié des choses l ancienne Président de la CTG avec son équipe ! Espérons que cette Instance seront renouvelées !
Bravo

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
5 commentaires
2 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire
1 commentaire