France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

La destruction des habitations illégales de Terca prendra plusieurs jours

P.R. / photos : T.F Mardi 22 Septembre 2015 - 09h59

Afficher toutes les miniatures

Une vingtaine de camions de gendarmerie a été déployée ce matin à la zone Terca, à Matoury, afin de détruire les habitations illégales, construites sur la propriété de Raymond Abchée.

La destruction des maisons illégales situées sur le terrain de Raymond Abchée à la zone Terca a débuté ce mardi matin. Les habitants avaient dressé des barrages de fortune avec des carcasses de voitures aux deux entrées du village.

Une rapide discussion a eu lieu entre le directeur de cabinet du Préfet et les habitants. Les gendarmes sont ensuite passés à l’action vers 10 heures, à l’aide d’un bulldozer. Une société de déménagement était chargée de démonter les palissades. 150 gendarmes mobiles ont été mobilisés sur place. La destruction prendra plusieurs jours. Au total, 87 familles ont été recensées à la zone Terca. Seules 28 vont être relogées.