France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

L'UTG appelle à la grève générale reconductible à partir de mardi

Samedi 24 Novembre 2018 - 09h35

 L'UTG appelle à une grève générale reconductible à partir de mardi.

 L'Union des Travailleurs Guyanais appelle à la mobilisation. L'UTG a déposé un préavis de grève générale reconductible à partir de mardi. "Ce mouvement porte sur l'application de l'intégralité des accords de Guyane" selon Jean-Marc Chemin, le secrétaire général de l'UTG.
Plus d'infos dans votre édition de lundi

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
29 commentaires

Vos commentaires

xxl 24.11.2018
@jml973

Il y a quelques personnes qui auraient du démissionner pour faute grave voir très grave comme dans la série guyane en france et qui ont été expédié en guyane et pensent nous pourrir la vie GUYANAISE; le bagne moderne comme l'esclavage moderne.

Répondre Signaler au modérateur
jml973 25.11.2018

C'est marrant mais le bagne et la colonisation modernes, je voyais plus ça pendant les mouvement sociaux de 2017 où les indépendantistes ont privé la population guyanaise de toute liberté de circulation, d'entreprendre, d'être éduquée ou de penser. Plus personne n'avait le droit d'aller nulle part, de gagner sa vie ou de penser différemment des leaders du mouvement social. Vivre dans une dictature, vous n'en avez jamais rêvé ? Les indépendantiste l'avait fait. Reste aux Guyanais à ne plus jamais vivre cela en combattant les indépendantistes, vraie menace à notre démocratie.

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 24.11.2018
Y aura personne...

Une cinquantaine de gugusses qui représentent une centaine de groupuscules: comités, milices, associations, etc... chaque association porte un nom différent, mais comporte les mêmes personnes...
On retrouve toujours les mêmes qui nous ont pourrit le mouvement du 28 mars, mais plus personne n'est dupe, plus personne ne les suivra...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 24.11.2018
Monsieurdtc

Vos chefs ne vous-ont ils pas rappelé à Paris pour garnir le dispositif autour de l'Elysée ?

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 25.11.2018

Et vous, pas envie de bosser douze mois comme n’importe quel citoyen ? Comme d’habitude ici grève puis carnaval pour faire une année de neuf mois d’indolence...vous vivez bien votre fainéantise avec vos amis les tontons macoutes ?

Répondre Signaler au modérateur
jml973 24.11.2018

Ca y est ils veulent remettre ça en 2018. Cette fois les autorités feront-elles appliquer l'Etat de droit ou est qu'ils nous abandonnerons encore à la vindicte de ces quelques excités comme il y a un an ? J'espère que la loi reprendra son droit et que nos libertés ne seront pas à nouveau remises en question par ces despotes.

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 24.11.2018

Non, t'inkiet, il y a les fêtes de fin d'année, puis le carnaval, on est tranquille jusqu'en avril.
Rappel, pour les nouveaux arrivants : UTG, ça veut dire Union des Travailleurs Guyanais. Ne pas s'arrêter au mot "travailleur"...
Ça ne représente qu'une petite centaine de personnes, en les cherchant tous. La majorité des membres sont fonctionnaires titulaires, donc avec les 40% de vie chère. Les plus vindicatifs sont ceux qui commencent leurs journées de "travail" à 07 h30 et la termine à 07h45. Sauf les jours de repos compensateur, formation, maladie, et on en passe...

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 25.11.2018

Des Melsum en somme qui affûtent les dominos et préparent le décollage du matin car travailler c’est trop dur. Une minorité Guyanaise qui fait honte aux autres juste parce que trop indolente pour bosser douze mois.

Répondre Signaler au modérateur
jml973 25.11.2018

Oui avec le carnaval nous devrions être à peu près tranquilles. C'est le seul moment de l'année où tous les indépendantistes font quelque chose (je veux dire à part sortir leur rengaine du "méchant Etat colon par ci, méchant métropolitain colon par là. Enfin vous connaissez quoi)
Tu précises que la plupart d'entre eux sont fonctionnaires titulaires, soyons complets en disant qu'aucun n'a passé de concours de la fonction publique pour devenir fonctionnaire. Ils ont été pistonnés par des amis autonomistes et indépendantistes au temps du Conseil Général ou en tant que contractuels, aujourd'hui CDisés. Ils ont créé des associations bidons pour se faire un salaire sur les fonds publiques et ils ont été engagés dans les entreprises d'Etat (type EDF) grâce au syndicat UTG qui participe activement en choisissant les candidats qui postulent. Ils se plaignent de la France de la prétendue colonisation terminée il y a deux siècles mais occupent des places que d'autres ont dû gagner par leur travail alors que pour eux ça n'a été que par le piston politique. La je crois que là nous sommes complets ;-)

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
5 commentaires
3 commentaires
A la une
2 commentaires
2 commentaires