France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

L'UTG appelle à la grève générale reconductible à partir de mardi

Samedi 24 Novembre 2018 - 09h35

 L'UTG appelle à une grève générale reconductible à partir de mardi.

 L'Union des Travailleurs Guyanais appelle à la mobilisation. L'UTG a déposé un préavis de grève générale reconductible à partir de mardi. "Ce mouvement porte sur l'application de l'intégralité des accords de Guyane" selon Jean-Marc Chemin, le secrétaire général de l'UTG.
Plus d'infos dans votre édition de lundi

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
29 commentaires

Vos commentaires

kira973 25.11.2018

Quand je vois certains commentaires, je suis plus que déçu car l’utg Quoi qu’on en dise, ne travaille que dans l’intérêt des guyanais... ces mêmes personnes qui critiquent seront les mêmes a adouber les avancées...

Répondre Signaler au modérateur
GIZMO 25.11.2018
LOL !!

depuis le temps, si l'UTG défendait autre chose que ses propres intérêts ça se saurait !! mais libre à vous d'y croire encore malgré les faits ...

Répondre Signaler au modérateur
chris973 25.11.2018
ca va pas??

Dans l'intérêt de qui?? des Guyanais mais tu rigoles... ils ont juste besoin d'exister... et de revenir de façon cyclique pour nous pourrir la vie...

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 26.11.2018

Chèr(e) Kira973, si votre notion du "travail" correspond à celle de l'UTG, on est pas riche... Sous Mitterand, avait été créé un Ministère du Travail et de l'Emploi, et c'est sous cette notion d'emploi qu'il conviendrait mieux de décrire l'UTG, la majorité de ses membres étant employés par des administrations ou assimilées.
De même que quelques voyous d'une origine bien définie ne rend pas service à l'ensemble de leur communauté, de même que quelques soi-disant religieux musulmans ne rendent pas service à leur communauté, les quelques hurluberlus UTG ne rendent pas service à la communauté créole guyanaise, loin de là.

Répondre Signaler au modérateur
Affreux Jojo 26.11.2018
@kira

Pour avoir vu l'Utg à l'oeuvre, je crois qu'elle est double : dans des entreprises privées de taille moyenne, pour des conflits circonscrits à ces entreprises, elle est très utile.
Pour ces mots d'ordre régionaux, elle est très politique, et beaucoup moins légitime.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 25.11.2018

Et le Front lokal qui veut son projet ajouté à l'ordre du jour du Congrès. On croit rêver : d'où ce Front autoproclamé tire-t-il sa légitimité ? A-t-il une existence légale de parti ? Il n'a pas un élu sur son nom. C'est de la poudre aux yeux, un rideau de fumée de plus...

Répondre Signaler au modérateur
jml973 25.11.2018

Et en plus beaucoup d'ente eux se sont présentés aux élections législatives. Tous ont perdu et certains avec une sévère déculottée (Jémétrée Gard, Sylvio Létard, Armand Achille, ...). Les seuls qui n'ont pas été trop ridicules sont Rimane avec la foppée de planqués au CMCK, à Endel et à EDF (des gens qui ont énormément d'avantages mais qui en veulent toujours plus) et Serville qui été élu et qui nous met la honte maintenant. Voilà qui en dit long sur la légitimité de leur mouvement.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 24.11.2018
Menaces et intimidations

Pourquoi planifier une grève générale pour le jour du congrès des élus trois jours avant sa tenue ?
C'est juste mettre un révolver sur la tempe des élus.
On bloque tout si vous délibérez "mal" au congrès.

Répondre Signaler au modérateur
chris973 24.11.2018
tout va de mieux en mieux...

Quoi comme ça... vous voulez remettre le feu au pays...on fait quoi la semaine prochaine... y a pas carnaval, dans un mois c'est Noel... on va bloquer... ca vous dit??? moi non ça va... il faut bosser... nous n'avons pas besoin d'un syndicalisme de 18eme siècle pour vivre ici... le pays est malade il a besoin de stabilité et nos entreprises convalescentes n'ont pas besoin de cela... il faut s'opposer à la volonté de quelques fonctionnaires qui cachés derrière leur statuts foutent le bordel

Répondre Signaler au modérateur
Josse 24.11.2018

Ça y est!!!

Les racistes... fouteurs de merde... opportunistes... indépendantistes... mais surtout: fonctionnaires (!) sortent du bois.

Un an et demi qu'ils étaient enfermés dans du formol, qu'ils se terraient dans leurs grottes à jouer aux dominos et ruminer leurs fessées à toutes les élections précédentes.

La presse reparle d'eux, quelle jouissance... vite, écoutons tous ces braves gens et tous ensemble allons faire un barbecue et une partie de dominos devant la CTG.

Pendant ce temps là d'autres se battent réellement chaque jour pour que la Guyane s'en sorte, en créant des emplois, en montant des sociétés, en tentant de remonter la pente après les blocages de 2017.
Mais pas de problèmes pour les grévistes, vos jours de grève seront payés.... par nous, pauvres indépendants, bossant dans le privé !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
5 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire