• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MICRO-TROTTOIR :

L'inflation, comment les Guyanais y font face?

Propos recueillis par M.C et Marie ODRY Mardi 5 Juillet 2022 - 18h16
L'inflation, comment les Guyanais y font face?
Aujourd'hui France-Guyane est allé à votre rencontre pour partager votre ressenti sur le fléau de l'inflation.

En mai 2022, les prix à la consommation ont augmenté de 0,7% sur un mois et de 5,2% sur un an, selon l’INSEE. Les factures gonflent mois après mois, à la caisse du supermarché, à la pompe à essence ou sur la facture d'électricité : partout les prix grignotent de quelques pourcentages depuis six mois. Comment s’organisent les Guyanais pour faire face à cette guerre de prix ? Dans les stations essence, au centre commercial… Nous sommes allés à leur rencontre.

On ne vous apprend rien, les prix augmentent de plus en plus,et on dirait que cela n'est pas prêt de s'arrêter. On ressens chez certains, une habitude de ce fléau qui guide les Guyanais à consommer autrement.

Pour Olivier, opérateur dans la station-service de Vito, " les clients se plaignent plus qu’avant mais continuent à mettre le même prix à la pompe, mais pour moins de litre. On a les même revenus, mais on paye le carburant plus cher, alors on fait moins de courses. Les déplacements sont donc de plus en plus comptés."
" Les clients se plaignent plus qu’avant ! "


 
Edgard, lui s’est habitué à l’augmentation du prix du carburant: "depuis des années cela ne fait que d'augmenter. Je ne regarde même plus le prix de l'essence, car je ne veux plus me faire mal aux yeux". L'homme fait toujours le plein, même si lui aussi essaye de limiter ses déplacements.
"Je ne regarde plus le prix de l'essence..."

 

Nadège quant à elle ne fait pas le plein, " je ne me limite pas non plus, mais par ce que j'ai de la chance d'habiter proche de mon travail. Quand je pense aux collègues, cela doit être très compliqué pour eux."
"J'ai de la chance d'habiter près de mon travail !"

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne

Christian est retraité, s’il ne ressent pas forcément les effets de l’inflation, il conçoit que celui qui a du pouvoir d’achat s’en sort face au coût de la vie et que celui qui n’en a pas va souffrir si ça continue ainsi. "Il y a des catégories où cette inflation n'a pas beaucoup d'influence, tout dépend de la catégorie sociale malheureusement."
"Je ne ressens pas les effets de l'inflation."



Elisé, artisan et sa femme. Ce couple pour pallier la vie chère, change quelques habitudes- "Nous faisons beaucoup plus attention au prix, nous n'avons pas le choix. On essaye d'aller chez le concurrent pour trouver le produit moins cher. " Du coté de la consommation d'essence, "Je ne veux pas priver nos enfants,c'est vrai que le porte-monnaie va pleurer un peu plus mais on veut satisfaire la famille."
 "Aller chez le concurrent pour trouver le produit moins cher."
 

 
Laurent a fait ses études dans l’hexagone. De retour au pays, c'est un dur constat qu'il observe : " La Guyane reste cher au niveau des courses." Néanmois, la bonne nouvelle est que " le prix du carburant est moins cher en Guyane qu'en France métropole en ce moment."
L'homme de 22 ans, se voit aussi resteindre ses sorties.
"Le coût de la vie est trop cher en Guyane par rapport à la métropole."
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
3 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire