Histoires croisées et rude négociation : les “jobeurs” des cimetières de Guyane sont de retour

Histoires croisées et rude négociation : les “jobeurs” des cimetières de Guyane sont de retour

 Même si votre tentative d’approche est discrète vous n’y échapperez pas. Il suffit de passer à pied devant le cimetière pour se faire interpeller. “Vous n’avez pas un job pour moi monsieur”, s’interroge Fanfan. Accompagné de son collègue, les deux compères ont déjà remis à neuf deux tombes cette année. “C’est pas beaucoup”, déplorent-ils tout de même. “On en a fini un hier mais là, depuis le début de la journée on demande à plein de gens mais ça ne marche pas”, continue Fanfan. Les deux n’ont...

franceguyane.fr 960 mots - 31.10.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir