• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS DIVERS

Gilles Adelson: "j'ai demandé au préfet de placer Macouria en Zone de Sécurité Prioritaire"

Elias HALILE-AGRESTI (e.halile-agresti@agmedias.fr) Samedi 4 Juin 2022 - 14h00
Gilles Adelson: "j'ai demandé au préfet de placer Macouria en Zone de Sécurité Prioritaire"
Jeudi 2 juin, peu avant 10h, un jeune homme de 20 ans est tué d'une balle dans la tête - Avenue Pripi, à Soula - RS

Suite aux deux agressions par armes à feu survenues jeudi et vendredi à Soula - sur la commune de Macouria - le maire de la ville, Gilles Adelson, a accepté de répondre à nos questions. Entretien. 

Que sait-on de l'agression survenue hier soir aux abords de l'avenue Pripri ?

Selon les premiers éléments, des jeunes discutaient tranquillement aux pieds d'un immeuble lorsqu'un individu couvert d'un bandana à tenté d'arracher une chaîne. Une bagarre a alors éclaté. Il semblerait que l'agresseur ait sorti une arme et qu'il ait tiré deux balles qui ont touchées la victime au niveau de la cuisse. Ensuite, le tireur a pris la fuite. Il était environ 21h. La scène se passe à quelques mètres à peine de l'endroit où un jeune homme est mort ce jeudi. C'est très grave, bien qu'il n'y ait pas, heuresement, eu de pronostic vital engagé.
Comment expliquez-vous ce regain de violence ?

C'est un maux du 21e siècle. Ça concerne Soula, Macouria, la Guyane, et bien au-delà. On l'a vu récemment aux Etats-Unis, on le voit aussi avec une montée de la violence dans l'Hexagone. Un maire seul ne peut pas faire face à un problème dont les causes sont aussi profondes. Il faut que chacun participe, au delà des constats. On connaît les problématiques : notamment la drogue, et les armes à feux, qui circulent en Guyane. Et puis il y a des problèmes plus structurels : comme la pauvreté, le manque de formation, ou encore le chômage. C'est un tout, la tâche est immense. Nous ne devons pas baisser les bras.

Vendredi 3 juin, autour de 21h, un jeune homme blessé par balle suite à une agression survenue aux abords de l'avenue Pripi, à Soula - RS

Que vous disent les habitants ?

Il y a la crainte de voir les enfants touchés par cette problématique. Une crainte de voir la violence s'installer de façon durable sur notre territoire. Les habitants qui vont faire leurs courses, qui vont acheter des repas, ou qui vont tout simplement se promener sur l'avenue Priri sont inquiets, et c'est bien normal. Face à ça, nous renforçons les moyens de la Police Municipale, et le nombre d'ASVP présent sur le terrain. Idem pour la brigade d'intervention et les ambassadeurs du lien social. Mais on ne peut pas mettre un policier derrière chaque citoyen. Alors on parle de vidéosurveillance, un certain nombre de commerçants en dispose, et nous avons lancé les démarches administratives et l'appel d'offre pour équiper la ville de caméras de vidéo-protéction. Avec toutes les procédures ça prend du temps, mais pour tout vous dire, si ça ne tenait qu'a moi, elles seraient déja en place. Par ailleurs, j'ai demandé au préfet de placer Macouria en "Zone de Sécurité Prioritaire", afin d'obtenir d'avantage de moyens.

Une partie de la jeunesse semble en rupture, comment l'empêcher de sombrer dans ces dérives dramatiques ?

Au niveau de la municipalité nous avons favorisé l'implantation de plusieurs organismes de formation, de la mission locale, des maisons de quartiers, de la permanance Erasmus. Nous faisons tout pour favoriser le développement économique, avec par exemple 200 emplois qui seront prochainement crées à l'entrée de Soula, avec le "village entreprise". Nous favorisons l'implantation de commerces. Nous aidons les associations qui oeuvrent au quotidien dans les quartiers. Mais il faut aller beaucoup plus loin. Cette rupture n'est pas que Guyanaise, et finalement l'Hexagone suit le même chemin. Il y a peut-être des choses à revoir au niveau de l'éducation nationale. Comment se fait-il qu'autant de jeunes quittent l'école dès l'âge de 13 ou 14 ans ? Il faudrait mettre en place plus de lycées professionnels, et repenser le système éducatif pour l'adapter aux enjeux du 21e siècle. Il faut aussi que ça puisse aboutir à un emploi, la jeunesse a besoin de perspectives d'avenir.

Gilles Adelson, maire de Macouria - CF


Avez-vous un mot à ajouter ?

J'ai appris que la petite amie du jeune homme tué jeudi a eu connaissance de son décés via les réseaux sociaux. Les images circulent. Je trouve cette banalisation de la violence déplorable.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
12 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 07.06.2022
parle pour rien

il dit "je trouve sa deplorable"... bah oui, personne trouve sa "genial"... au lieu de demandez a armé la population, il parle pour rien dire...

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 11.06.2022

Mais si ça marchait d'armer la population, pourquoi autant de morts aux USA ? Eclairez-nous Einstein...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 06.06.2022

Mais oui, Gilles. La "Zone de Sécurité Prioritaire" avec encore plus de flics apportera la solucyon, cha che shur. Comme la "Zone d'Education (hein ?!) prioritaire a aussi solucyoné l'édukasyon, tout le monde le sait !

Autant de médiocrité..

A propos : qui a conçu et construit ce dépotoir nommé Soula, avec son inévitable ronpoin national, oeuvre médiocre d'esprits médiocres ? QUI ? Allô, Bellod le névrosé !!

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 07.06.2022

Ergo le seum a basculé en mode troll…

Répondre Signaler au modérateur
bozo 06.06.2022
Loin de Cayenne

Au moins grâce à la construction de soula, les habitants de Cayenne sont parvenus à éloigner de 18km certaines bandes du centre ville... Il reste plus qu'à construire une prison à soula avec son propre tribunal correctionnel, son medico légal, et aussi une morgue et le problème sera réglé, ils n'auront plus besoin de passer par le centre ville...

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 06.06.2022
Pays qui se tiersmondialise

Je ne comprends pas les réactions, ne vit-on pas dans un pays où il existerait "un sentiment d'insécurité" comme a dit ce cher ministre de la justice qui par ailleurs a été maintenu !?
Mais ces mêmes citoyens continuent de voter pour des politiques qui mènent ce pays à la tiers mondialisation et qui sont prêts à mettre le leader lfi à matignon.
À croire que ce pays souffre d'un masochisme certain.
Selon-vous que va-il advenir de ce pays dans 20 ans ?
Rassurez-vous vous aurez la réponse bien plus rapidement rdv dans 10 ans.
Vous avez les prémices à St Laurent.
Et soyez doublement rassurés
car ces mêmes citoyens qui par ailleurs sont souvent plus aisés auront fui le pays qui auront eux-mêmes mis en ruine

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 06.06.2022

Le "sentiment d'insécurité", c'est du Jospin... Pour dire l'éloignement des politicards du monde réel, phénomène propre au statut.. et pas que celui de la Guyane :-)
Tout ce qui se passe est codé depuis des décennies. Il faut être un abrouti confirmé pour s'en étonner.

Alors chantez avec moi : surtout pas de chgt de statut !!

Répondre Signaler au modérateur
Josse 05.06.2022
Soula

Merci à toutes nos têtes bien pleines et bien pensantes d'avoir créer en l'espace de 10 ans, cette zone de non droit.

Il est vrai que nos décideurs ne pouvaient pas imaginer qu'en créant une telle zone de logements sociaux, que cela allait devenir un ghetto.. beh non, ils ne pouvaient pas le savoir...


Ils ont fait ce qu'il ne se fait plus dans aucun pays depuis plus des dizaines d'années.

Rajouter à cela la population de "Sablance".



Et cerise sur le gâteau: pourquoi la RN1 est bouchée le matin et le soir ??? A cause du rond point de Soula.
Pareil, nos chères têtes pensantes ne pouvaient imaginer qu'en construisant des centaines de logements, cela allait amener des milliers de personnes et par ricochet (pour les rares qui travaillent) des centaines de voitures sur la RN1 - qui n'avait déjà pas besoin de ça pour être engorgée.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 05.06.2022
nos dirigeants

sont "bidon"... a soula, y ont fait la meme chose qu'au "93" ect avec les gettos... sauf qu'ici en Guyane, sa rigole pas et sa sort les "guns" directe!

Répondre Signaler au modérateur
aekiih 05.06.2022
caméras

sinon la mairie pourrait faire poser quelques cameras dans la zone.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
8 commentaires
1 commentaire
A la une