• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SOCIÉTÉ

Fin des motifs impérieux sur les postes de contrôle routier de Regina et Iracoubo

S.R. Jeudi 2 Septembre 2021 - 19h16
Fin des motifs impérieux sur les postes de contrôle routier de Regina et Iracoubo
Dès le samedi 4 septembre, les PCR d'Iracoubo et Regina seront franchissables sans motifs impérieux. - D.R.

 Comptant parmi les mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, les motifs impérieux exigés pour le franchissement des postes de contrôle routier de Regina et Iracoubo seront levés à compter du samedi 4 septembre.

 Depuis 1992 à Iracoubo et 2006 sur la route de l’Est, des postes de gendarmerie contrôlent l’identité des voyageurs en Guyane. Renouvelés par arrêté préfectoral pour une durée d’au moins un an, les PCR de Guyane n’exigeront bientôt plus les motifs impérieux pour leur franchissement.

« On s’est aperçu, dans l’ensemble des discussions que j’ai pu avoir avec l’UTG, qu’il fallait réfléchir à la question des motifs impérieux sur les postes de contrôles routiers à Iracoubo et Regina. Ce qui est bon dans cette crise peut être mauvais le lendemain matin. La nouvelle territorialisation de la Guyane en rouge et vert, qui est un acte très particulier car aucun département n’a cet avantage de pouvoir fractionner ses efforts, a été acceptée par le gouvernement. Ce qui nous permet de dire qu’on peut lever le pied sur les PCR car les motifs impérieux y seront levés dès samedi matin. » a déclaré le préfet de Guyane Thierry Queffelec à l’issue de la cellule interministérielle de crise.
Union des volontés ?
 L’exigence de motifs impérieux pour le franchissement des deux PCR en Guyane était une contrainte parfois mal acceptée. Leur levée était d'ailleurs un des leitmotivs de la Caravane de la liberté et du collectif Trop Violans. Le 15 juillet, après une requête en référé-liberté de Trop Violans au tribunal administratif de Cayenne qui réclamait de mettre un terme à cette mesure, le juge des référés avait estimé que « la mesure en cause ne porte pas en tant que telle atteinte à la liberté d’aller et de venir. »

Après d’intenses discussions avec les représentants de la Caravane de la liberté, dont Mylène Mathieu, présidente de l’URPS des infirmiers libéraux, Yannick Xavier, Secrétaire général de l’UTG ou encore des membres du collectif Panga Lasanté Pep Gwyanè, les pourparlers auraient donc aboutis à une union des volontés quant à la question des postes de contrôles routiers. Toutefois, l’obligation vaccinale et le pass sanitaire, au centre d’une importante dissension entre l’Etat et les protagonistes de la grève perlée qui a démarré lundi, promettent une rupture sur le territoire. Notre dossier à retrouver dans l’édition hebdomadaire du 3 septembre.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
10 commentaires

Vos commentaires

stone 04.09.2021
Martinique : août : 300 morts ; Guyane : octobre : Combien ?

Selon outremer 1ère, en Martinique, 477 décès Covid depuis mars 2020 et 300 décès en août 2021. En général, il y a au moins 90% de non-vaccinés dans les morts.
Comme en Martinique, il y a toutes les organisations imaginables ( administrations État Français, régionales, départementales, comité Citoyen pour le contrôle, syndicats, Komité indépendantistes/ anti coloniaux, Section d assaut, … ), on peut penser que ces chiffres sont vrais et le Président de la Guyane ne prônera probablement pas la visite des cimetières ????.
Si cette situation arrive en Guyane, personne ne pourra dire qu ´il ne savait pas et accuser l’autre, en particulier l’Etat Français.
Quant aux politiques au pouvoir, ceux qui ne le sont plus (régionaux, nationaux) et qui se taisent, ils devront assumer leur inaction devant les petites lumières rouges.
Heureusement, le pire n’est pas inéluctable.
À tantôt si Dieu le veut

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 03.09.2021
Me voila soulagé

Jayjay est revenu!!!
Mon philosophe préféré...
Que dis je, mon guide, mon maitre à penser.

Nous allons enfin retrouver un avis éclairé sur l'actualité.

Je fais chauffer les pop corn et je m'installe confortablement...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 03.09.2021
Le préfet a plié face à l'utg

Prochaine étape, la fin de la vaccination en Guyane, et la mise en place de médecine alternative contre le coronavirus : chloroquine, herb a pik, kouachi, desenvoûtement, chichon, vaudou, etc...
Ensuite toutes ces médecines alternatives seront enseignées dans la future fac de médecine de guyane.
La formation des futurs médecins en Guyane se fera essentiellement sur wattsap et Facebook, afin de leur offrir une ouverture sur le monde, et il n'y aura aucun concours ni examen durant le cursus universitaire de médecine dont la durée sera ramenée à 18 mois pour former un médecin...

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 03.09.2021
encore un

a rajoutez a la liste des detesteurs de la Guyane...

Répondre Signaler au modérateur
TropCtrop 04.09.2021

Et il sera mis en place un grand projet régional de "génie civil" visant la construction sans limite de carrefours et de ronds points pour sensibiliser tous les Guyanais à la nécessité et aux bienfaits de "tourner en rond"

Répondre Signaler au modérateur
TropCtrop 04.09.2021

Et il sera mis en place un grand projet régional de "génie civil" visant la construction sans limite de carrefours et de ronds points pour sensibiliser tous les Guyanais à la nécessité et aux bienfaits de "tourner en rond"

Répondre Signaler au modérateur
TropCtrop 04.09.2021

Et il sera mis en place un grand projet régional de "génie civil" visant la construction sans limite de carrefours et de ronds points pour sensibiliser tous les Guyanais à la nécessité et aux bienfaits de "tourner en rond"

Répondre Signaler au modérateur
g6d 03.09.2021

En Nouvelle Calédonie, le gouvernement territorial, dirigé par des indépendantistes vient de voter un texte rendant la vaccination contre la Covid19 obligatoire sous peine d'une amende de 1500€. Qu'en pensent nos élus et nos Komités ?

Répondre Signaler au modérateur
g6d 03.09.2021

La zone rouge indiquant un nombre important de contamination pourra probablement s'étendre à toute la Guyane ou lieu de rester cantonnée autour de Cayenne. Vive l'égalité de tous pour le droit d'être contaminés

Répondre Signaler au modérateur
jesaispas 03.09.2021
??

MAIS C'EST QUOI LEURS SOLUTIONS POUR NE PAS SATURER LES HOPITAUX ET ARRETER LA PANDÉMIE
BLABA BLABA JE M'EN FOUS JE SUIS FONCTIONNAIRE 40 % en plus

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
9 commentaires
2 commentaires
5 commentaires
A la une
1 commentaire
8 commentaires