• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Société

Exilés à Sinnamary: la police aux frontières a auditionné les migrants

S.Z. Lundi 11 Janvier 2021 - 18h32
Exilés à Sinnamary: la police aux frontières a auditionné les migrants
Une partie des exilés, à l'hôtel du fleuve de Sinnamary vendredi soir. - DR.

Les exilés interpelés puis relâchés par l'armée vendredi autour de Sinnamary comme le rapportait France Guyane ont été dépistés pour le covid-19 puis, en l'absence de test positif, auditionnés par la police aux frontières au cours du week-end.

« La possibilité de déposer un dossier de demande d’asile dans les 48h a alors été notifiée » aux migrants, au nombre de 23, affirme la préfecture dans un communiqué paru aujourd'hui. L'Etat s'y engage à instruire les demandes des exilés « conformément aux engagements internationaux de la France. ».
Le piroguier condamné

Placé en garde à vue lors de l'interpellation de vendredi, le piroguier qui emmenait les immigrés clandestins a été jugé en comparution immédiate et condamné à huit mois de prison ferme et cinq ans d'interdiction du territoire français. Il doit être remis aux autorités brésiliennes.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
6 commentaires
8 commentaires
A la une
1 commentaire