Eddy Hardjo-Pawiro : « Rien n'est oublié! »

Existe-t-il un sentiment de frustration 10 ans après le drame ?
Le sentiment de frustration existe dans la mesure où la décision de justice a été un non-lieu. C'est-à-dire que la responsabilité humaine a été écartée, celle du préfet, du directeur du BRGM et de l'Équipement de l'époque. La catastrophe de Cabassou a été jugée comme un phénomène naturel, alors que les familles des victimes, les riverains, les habitants de la Guyane et les membres du collectif contre la fermeture de la RN 3...

France-Guyane 726 mots - 19.04.2010
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir