• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Deuxième round pour les entrepreneures « talentueuses »

Jade LETARD-METHON Mardi 17 Novembre 2020 - 12h00
Deuxième round pour les entrepreneures « talentueuses »
L’édition 2021 des « Talentueuses » sera ouverte aux aspirantes entrepreneures de la Réunion, en plus de celles de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane.

Surmonter les phases de doute, de manque de confiance en soi ou bien cette peur effrénée de ne pas y arriver. C’est l’objectif fixé par l’incubateur d’entreprises créées par des femmes, « les Talentueuses ». L’association Femmdoubout relance, à une seconde reprise, son projet mis en place en 2019. Une manière de promouvoir, valoriser la culture entrepreneuriale chez les femmes antillo-guyanaises.

 L’entreprenariat au féminin est toujours en voie de développement et nécessite plus que jamais d’être soutenu de toutes parts. C’est dans cette optique que l’association martiniquaise Femmdoubout lance la deuxième édition des « Talentueuses ». De janvier à mai 2021, 48 femmes doivent intégrer cet incubateur d’entreprise afin de maîtriser le maximum de clés de la vie d’entrepreneure. Les nouvelles « Talentueuses » pourront bénéficier de 11 modules pour les mener notamment à solidifier leurs prises de décisions, renforcer leurs acquis ou encore, tirer avantage du numérique. De plus, contexte de crise sanitaire oblige, les futures entrepreneures seront prises en main afin de « savoir rebondir dans un contexte de crise ».

 
L’édition 2021 des « Talentueuses » sera ouverte aux aspirantes entrepreneures de la Réunion, en plus de celles de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane. Par ailleurs, 4 marraines ont été désignées pour chaque territoire et c’est Mariana Royer, fondatrice et présidente de Biostratège Guyane, qui a été choisi pour notre région.

L’édition 2021 des « Talentueuses » sera ouverte aux aspirantes entrepreneures de la Réunion, en plus de celles de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane. -
Une boîte pour travailler à distance

Avec le contexte de la crise Covid-19, les femmes sont les premières à faire face à la précarité de l’emploi. Un état de fait qui peut plonger les femmes qui veulent se lancer dans l’entreprenariat dans un doute accru. Pour Femmdoubout, il est important de les motiver sur le long terme afin que les entrepreneures ne se découragent pas face aux diverses embûches qui pourront se présenter sur leur chemin. « Lorsque l’on décide de mettre les chaussures d’une entrepreneure, elles seront certes agréables à regarder mais pas toujours confortables à porter », explique Virginie Lebeau, présidente de l’association Femmdoubout.

C’est la raison pour laquelle, une boîte « Talent Box » sera envoyée à chacune des 48 participantes pour pouvoir courir leur marathon entrepreneuriale. Cette « grande boîte », de la taille d’un carton de chaussures pour homme, a été pensée pour accueillir un carnet ainsi qu’un « kit de survie ». Une dizaine de fiches pratiques qui proposent aux « talentueuses » des pistes pour travailler sur leur projet, en solo, chez elles. Un accompagnement nécessaire pour cet incubateur totalement en ligne.

Une boîte « Talent Box » sera envoyée à chacune des 48 participantes pour pouvoir courir leur marathon entrepreneuriale - (crédit : Guyane La 1ere)


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

towef 18.11.2020
towef

hm...

Répondre Signaler au modérateur
towef 18.11.2020
towef

hm...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire
5 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos