• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Démentèlement du squat Nzila à Cayenne : 57 habitations détruites

S.M. Mardi 24 Novembre 2020 - 18h19
Démentèlement du squat Nzila à Cayenne : 57 habitations détruites
Le démantèlement du squat Nzila a eu lieu ce mardi matin à Cayenne. - DR

 La préfecture a repris le démantèlement des squats, avec celui de Nzila à Cayenne. 57 habitations ont été détruites ce mardi. Quelques 160 habitants ont quitté les lieux. Certains vont être pris en charge. Les autres étaient partis avant le démantèlement. 

 L'opération de démentèlement du squat Nzila a eu lieu ce mardi matin à Cayenne. Les autorités avaient préparé cette opération. La majorité des squatteurs avait ainsi quitté les lieux avant ce mardi. Au total, 57 habitations ont été détruites. 160 personnes ont quitté le secteur. La majorité était parti avant que les forces de l'ordre n'interviennent ce mardi. 23 ont toutefois pu être prises en charge car elles sont éligibles à un relogement dans le cadre du droit au logement opposable. 6 autres ont été prises en charge pour un hébergement d'urgence.
Le sous-préfet Daniel Fermon a supervisé les opérations, en présence de la maire de Cayenne, Sandra Trochimara. "C'était en quelque sorte une opération test" nous a expliqué Daniel Fermon, rappelant qu'il n'y avait plus eu d'opérations de ce type depuis le début de l'année en raison de la crise sanitaire. "Il a fallu respecter bien évidemment les gestes barrières" a rappelé le représentant de l'État. D'autres opérations similaires verront le jour, mais probablement pas avant l'année prochaine. "Cela prend du temps à mettre en place de telles opérations" rappelle Daniel Fermon. Rien que pour le démantèlement de ce petit squat dans Cayenne, cela a mobilisé quelques 70 personnes, représentants de l'Etat, des forces de l'ordre, de la ville, des organismes comme EDF ou encore la SGDE...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

Féfé973 25.11.2020

DémAntèlement

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 25.11.2020
Demantelons

Demantelons les habitations des pauvres sous le regard attendri des soucieux socialistes masqué, covid oblige..
Ce n'est pas demain qu on va démanteler les habitations des riches édifiées en grosse partie avec l impôt carotté qui devrait permettre justement de loger décemment les pauvres...
Après cela les pauvres sans logis pourront crever dans leurs excréments ..salauds de pauvres qui souillent le territoire Ah manquerait plus qu on les relogent!!!

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 25.11.2020

C'est gentil de vous proposer pour en reloger quelques uns chez vous. D'aucuns devraient suivre cet exemple citoyen.
Encore bravo !

Répondre Signaler au modérateur
jesaispas 25.11.2020
??

Laguya2020 Vous avez un souci avec la propriété privée. Si les impôts collectés en Guyane devaient financer les infrastructures du territoire ..............
Si vous êtes aussi motivé contre les riches de Guyane qui carottent les impôts faites vous embaucher comme inspecteur aux impôts ,ils recrutent .
Et sinon vous travaillez dans quel secteur ? privé public association .....

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
3 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire