France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Un accord à court et moyen termes

P.Y.C Samedi 22 avril 2017
Un accord à court et moyen termes
Davy Rimane, porte-parole du collectif, est rattrapé par l'émotion alors qu'il évoque ses collègues d'EDF toujours menacés par des pertes d'emploi depuis le balcon de la préfecture avant la signature de l'accord (GG)

Voici les principaux points de l'accord signé hier après-midi.

LES PLANS ET ACCORDS
Le plan d'urgence de 1, 086 milliard (lire ci-contre) est validé. Les demandes des élus et du collectif pour 2, 1 milliards (lire ci-dessous) feront « sans délai l'objet d'un examen prioritaire pour programmer et mettre en oeuvre un plan additionnel tant d'investissement que de fonctionnement. Les quatorze accords sectoriels seront finalisés. »
LE DÉBAT STATUTAIRE
« Le gouvernement fera l'objet d'une saisine par le congrès des élus de Guyane d'un projet d'évolution statutaire. Le président de la CTG convoquera un congrès pour l'ouverture des travaux des états généraux du projet Guyane en 2017. Le gouvernement devra répondre à ce projet [...] Dans le même temps, le gouvernement s'engage à prendre les dispositions nécessaires pour la publication d'un décret convoquant le corps électoral guyanais pour une consultation de la population sur l'évolution statutaire selon un calendrier négocié entre la CTG et l'État. »
À MOYEN TERME
« Les élus, le collectif et l'État conviennent de l'élaboration, à venir, du projet Guyane issu des travaux des états généraux qui portera des ambitions à plus long terme pour la Guyane et fera l'objet de discussions en format tripartite État-élus-société civile. »
EN TOUT ÉTAT DE CAUSE
« Les signataires s'engagent à n'initier aucune procédure disciplinaire, civile, pénale ou administrative à l'encontre des participants aux mouvements de revendication de février à avril 2017. » Sur ce point, le procureur de la République a rappelé hier son indépendance.
« [...] Le présent accord sera soumis à une validation interministérielle sous l'égide du Premier ministre. Un comité de suivi du présent accord, constitué de représentants de l'État, des parlementaires de Guyane, du collectif Pou Lagwiyann dékolé et des collectivités territoriales de Guyane se réunira à périodicité régulière, à l'initiative d'une des parties, pour s'assurer de la mise en oeuvre du présent accord. »
« Les comptes rendus seront communiqués pour publication aux médias écrits et audiovisuels locaux et nationaux. » « En conséquence, le collectif décide la levée des barrages. » « Le présent protocole sera publié au Journal officiel de la République. »
UN PLAN D'UN MILLIARD
Sécurité
Un état-major de sécurité est créé et un escadron de gendarmes mobiles s'installe en Guyane. Cent quarante hommes renforceront police et gendarmerie, ainsi que 100 réservistes. La zone de sécurité prioritaire de Saint-Laurent entre en action, des barrages mobiles sont créés sur la RN1 et la RN2 et tout sera fait pour renvoyer dans leur pays les étrangers condamnés. Un tribunal de grande instance est créé et une prison construite à Saint-Laurent ; à Cayenne, une cité judiciaire voit le jour. Enfin, un échographe est installé à l'aéroport pour détecter les mules.
Santé
Le centre médico-chirurgical de Kourou (CMCK) reste dans le giron public. L'hôpital de Cayenne obtient 20 millions pour payer ses fournisseurs et 40 millions pour se moderniser ; celui de Saint-Laurent, 25 millions pour investir. Un plan de 5 millions d'euros est mis en place pour la politique du handicap.
Éducation
La Collectivité territoriale de Guyane (CTG) recevra 250 millions en cinq ans pour construire des collèges et lycées ; les mairies, 150 millions en dix ans, au lieu de 100 millions, pour bâtir des écoles. Le nombre d'intervenants en langue maternelle (ILM) est doublé à la rentrée.
Foncier
La CTG et les communes reçoivent 250 000 hectares de l'État ; les peuples autochtones, 400 000.
Aménagements
Seront lancées des études pour le doublement du pont du Larivot, une première tranche de doublement des RN1 et RN2 entre Cayenne et Macouria et entre Cayenne et Matoury, ainsi que des études pour une seconde tranche, à chaque fois pour 100 millions d'euros.
Économie
L'État lance cette année un pacte fiscal et social pour « favoriser le redémarrage de l'économie » . La CTG recevra 4,5 millions d'euros pour régler ses dettes aux transporteurs. Trois millions et demi d'euros et 5,5 millions qui leur sont dus seront réglés aux pêcheurs et aux agriculteurs. Deux moyens nautiques seront engagés contre la pêche illégale. L'État va solliciter la Commission européenne pour les aides à la filière bois.
Collectivité territoriale
Les 53 millions d'euros de prêt de la CTG sont transformés en subvention exceptionnelle. La CTG recevra 50 millions pendant trois ans pour le RSA, et 9 millions cette année pour compenser la part d'octroi de mer reversée aux communes.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
21 commentaires

Vos commentaires

Josse 23.04.2017

28 Mars, et non 25 Mars mon brave Melville....
A croire que vous n'y étiez pas pour ne pas vous en rappeler.

Allez prendre vos pilules et au lit !!!

Répondre Signaler au modérateur
Pôpa zo 23.04.2017
Oup's

Un p'tit coup de mou Melville .......

T'as vraiment besoin d'une cure de Lithium ......
Calme toi, CA va passer ......

Au suivant .......

Répondre Signaler au modérateur
Melville 23.04.2017
La vraie fausse sollicitude de Papa Zozo

Je vous remercie de vous soucier de ma santé, Papa Zozo. Je me porte d’autant bien que, comme vous ne pouvez pas l’ignorer, mon pays, la Guyane, a gagné la bataille qui l’a opposé au Gouvernement. Je me dois de rappeler au passage que cette victoire, ô combien historique, la Guyane l’a obtenue malgré vous, malgré surtout tous les Métros-Colons qui pullulent sur ce site. J’en reviens à ma question à laquelle vous vous obstinez de ne pas répondre : les Guyanais possèdent un idéal, et ils se battent pour cet idéal, ils se battent crânement même, jusqu’à forcer le respect, partout, aus quatre coins de la planète. Mais vous, Papa Zozo, quel est votre idéal ? Quelles sont vos ambitions pour votre pays ?

Répondre Signaler au modérateur
GIZMO 23.04.2017

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
Melville 23.04.2017
La vraie fausse sollicitude de Papa Zozo

Je vous remercie de vous soucier de ma santé, Papa Zozo. Je me porte d’autant bien que, comme vous ne pouvez pas l’ignorer, mon pays, la Guyane, a gagné la bataille qui l’a opposé au Gouvernement. Je me dois de rappeler au passage que cette victoire, ô combien historique, la Guyane l’a obtenue malgré vous, malgré surtout tous les Métros-Colons qui pullulent sur ce site. J’en reviens à ma question à laquelle vous vous obstinez de ne pas répondre : les Guyanais possèdent un idéal, et ils se battent pour cet idéal, ils se battent crânement même, jusqu’à forcer le respect, partout, aux quatre coins de la planète. Mais vous, Papa Zozo, quel est votre idéal ? Quelles sont vos ambitions pour votre pays ?

Répondre Signaler au modérateur
Captain Saramaca 23.04.2017
Kanaky

Melville va demander à tes chers "frères" Kanaks qu'ils t'expliquent la voie de la Révolution décoloniale, apparemment ils n'ont pas la même lecture de l'événement que toi en Kanaky, terre promise des apprentis indépendantistes mal informés.

https://www.facebook.com/notes/message-abondance/avant-d%C3%AAtre-francaise-et-negre-la-guyane-est-une-terre-amerindienne-/1670953023208614/

To ka wé!

Répondre Signaler au modérateur
Pôpa zo 23.04.2017
Parkinson

Ohhhhhh laaaaaaaaaaaaa

Attention à la fatigue Don Quichotte, n'oubliez pas vos p'tite pilule ....

Un accident est vite arrivé ......

Au suivant .....

Répondre Signaler au modérateur
Melville 22.04.2017
Le déchainement de haine des Métros

A votre place, Mesdames/Messieurs, je me demanderais plutôt, après le torrent de haine que vous avez déversé et que vous continuez à déverser sur nous, s’il vous reste encore, vous les Métros, une seule et unique raison de continuer de vivre à nos côtés. Le mur culturel qui nous séparait vient de se métamorphoser en océan. A preuve : l'élection présidentielle. Nous avons choisi de la bouder quand vous, les Métros, vous êtes allé voter comme si de rien n'était, comme s'il ne s'était rien passé le 25 mars dernier en Guyane, comme si les Guyanais n'avaient pas massivement protesté contre le mépris dans lequel les tiennentt la France et les Français.

Répondre Signaler au modérateur
jml973 23.04.2017
Melville : une tragédie à lui tout seul !

Tu te trompes Melville. La séparation n'est pas entre les métros et les guyanais mais entre les indépendantistes obtus qui rechignent l'histoire sans cesse et ceux qui se sentent et sont fiers d'être français. Cela a toujours été et sera toujours. Les indépendantistes s'évertuent à créer se fossé entre français pour avoir plus de pouvoir et parvenir à leurs fins. Même si une minorité d'indépendantistes ont pris le contrôle de notre manifestation pour passer avant leurs intérêts, ils ne diviseront pas notre région dans cette haine raciale que tu ramènes toujours sur le devant de la scène. Donc oui nous avons été voté car tel est le devoir d'un citoyen français. Mais après les barrages et dénis de démocratie dont a fait preuve le collectif Pou la Gwyann dékoné, je comprends bien que vous les devoirs de citoyens ça ne vous concerne pas vraiment ... On accepte les avantages qu'offre la France mais quand il s'agit de faire le moindre effort ... il n'y a plus personne. Vous êtes le côté obscur de notre beau pays.

Répondre Signaler au modérateur
Mastarraide 23.04.2017
Ouga ouga

Ahou ahou ahou dit il d'un air intelligent...

Répondre Signaler au modérateur
PAKIKOY 24.04.2017
independance fausse bonne solution

comme tout bon indépendantiste qui se respecte vous penser que se séparer d'avec la France et la solution idéale pauvre de vous !! voyez ce qu'est advenue de Haïti de Madagascar etc.. sans l'argent que distribue la France a la Guyane le pays ne pourrait pas survivre par manque de filières industrielle pourvoyeuse d'emploi il y aussi une chose que je n'est pas entendu parler pendant cet évènement c'est la démographie galopante de ce département que fait on pour lutter contre ce qui vas par devenir un énorme pb toujours plus de maternelle de lycée de collège et pas de travail a offrir aux jeunes alors si vous ne régler pas tous ces pb avant de parler "d'autonomie" vous irais droit dans le mur vivre des aides sociale n'est pas un du cela permet de passer un cap difficile c'est un peut trop facile de dire a la France de partir mais par contre vous continuer a payer !!!!!!!

Répondre Signaler au modérateur
DanaLize 04.05.2017
Ah!

Belle preuve de lucidité. On avance.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
10 commentaires
8 commentaires
2 commentaires
Une

Un mois historique

Samedi 22 avril 2017

A la une