Le collectif dit non aux propositions de l'État

Le collectif a fait savoir ce dimanche soir qu'il refusait les propositions des ministres. Pou Lagwiyann dekolé, les besoins immédiats se chiffrent à 2,5 milliards d'euros, au lieu du 1,085 milliard proposé par l'État.

A l'issue de quatre heures de discussion, le collectif Pou Lagwiyann dekolé a refusé les propositions du gouvernement, ce dimanche soir. Le collectif chiffre les besoins "immédiats" de la Guyane à 2,5 milliards d'euros. La mobilisation se poursuit.
Toute la soirée d'hier, les collectifs et les représentants de l'État avaient discuté par atelier sur les grandes thématiques qui traversent ce mouvement social (foncier, agriculture, économie, sécurité...). Chacun était parti se reposer à 3h30....
franceguyane.fr 214 mots - 02.04.2017
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres