France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le collectif appelle à une « journée ville morte » pour « clore le mouvement »

P.R. Mercredi 19 Avril 2017 - 20h39

Davy Rimane, ce mercredi soir : "Journée ville morte pour finir le mouvement en beauté" - (photos : T.F.)

Le préfet et le collectif ont chacun pris la parole ce soir. Les barrages sont maintenus. Les discussions sur le protocole avancent. 

Le préfet de Guyane et le collectif ont pris la parole à tour de rôle ce mercredi soir (voir nos vidéos ci-dessous). « Les barrages sont maintenus », a annoncé Davy Rimane pour le collectif Pou Lagwiyann Dékolé. Ce dernier a expliqué que le protocole d’accord proposé par le gouvernement n’était pas encore totalement satisfaisant bien qu’il y ait eu des « avancées significatives ».
Le collectif appelle à une journée ville morte demain « pour clore le mouvement ». Aucun poids lourd ne pourra passer les barrages. La population est invitée à se rassembler à la place des Palmistes à partir de 20 h 00.
De son côté, le préfet Martin Jaeger a appelé à la « mise en œuvre de l’accord » proposé par le gouvernement. « J’invite ceux qui le souhaitent à signer cet accord », a-t-il déclaré. Sur la question des poursuites judiciaires concernant les manifestants sur les barrages, le préfet a déclaré ne pas être « hostile » à ce que les plaintes n’aboutissent pas.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
29 commentaires

Vos commentaires

Princess 20.04.2017
Honteux

Le préfet n'est pas hostile a ce que les plaintes n'aboutissent pas... ou sont nos droits????!!! Il faudrait pouvoir porter plainte contre lui pour non action!!!
Allez, ce soir rdv pour un vidé avec le préfet et les syndicalistes indépendantistes!

Répondre Signaler au modérateur
just a gigolo 20.04.2017

Maintenant le Préfet donne des directives à la justice. C'est la séparation des pouvoirs! Quel exemple pour la jeunesse. Bloquez ce n'est pas un problème.

Répondre Signaler au modérateur
97310 20.04.2017

On nous dira que les guyanais se prennent en main, pour le moment ils se font surtout prendre pour des pigeons.

Où est l'accord ? Où sont les revendications du début du mouvement ?

Où est la transparence, la consultation du peuple avant signature des accords?

Les guyanais n'ont pas marché en masse pour un nouveau référendum pour l'indépendance.

Répondre Signaler au modérateur
cleo 20.04.2017

Bravo,monsieur Rimane : "Une journée ville morte pour clore le mouvement."
Et vous n'avez rien trouvé de mieux à proposer aux Guyanais, à part de perdre encore une journée de travail ???
Puisque vous n'avez aucune logique et que il faudra bien terminer cette mascarade en beauté, proposez donc aux Guyanais un Vidé !!!
On vous laisse choisir l'itinéraire...
Pffffff.

Répondre Signaler au modérateur
jess 20.04.2017

oui un vidé monsieur rimane bon travail merci pour votre bataille

Répondre Signaler au modérateur
nolive973 20.04.2017
Quel cirque

Sachez que tout le monde en a marre, vous êtes ridicule rimane et votre collectif d indépendantes, vous existez aujourd'hui, demain vous serez totalement oublié

Répondre Signaler au modérateur
ECRIVAIN 20.04.2017
Qui veut des coups?

Après s'etre auto-mutilee, la population est invitée par une poignée d'extrémistes qui ont mis des familles entières sur la paille…
Maintenant ils veulent que des pigeons se joignent à eux pour aller provoquer les forces de l'ordre, prendre des coups de matraques et des bains de gaz lacrymogènes, le tout avant une nuit d'emmeutes.
Si il vous reste un brin d'intelligence, envoyez chier ces fanatiques, n'y allez pas!!!

Répondre Signaler au modérateur
Pôpa zo 20.04.2017
Affrontement

Ils ne cherchent que l'affrontement, ils sont dans la provocation dans tous leurs discours. Un dernier meeting, après avoir bien énervé le peuple de Guyane, pour surement mener à bien leurs dérives sectaires. Surtout ne pas rentrer dans leurs jeux stupides. Une chose est sûre, ils ne resteront pas les mains dans les poches demain. Ils vont tout faire pour qu'il y ai des affrontements. Tout cela pour prouver qu'ils sont depuis dans leur bon droit.Pourquoi ne pas lâcher du lest après ses soi-disant avancées ? si ce n'est être jusqu'au-boutiste et finir dans la violence et le sang ........

Au suivant ........

Répondre Signaler au modérateur
DVM 20.04.2017
Finir en beauté

Donc voici l'épilogue de cette farce... un journée de plus pour finir en beauté?!?Il est vrai que les entreprises et salariés de guyane ne sont plus a 1 jours près...Donc 3 semaines pour des miettes, le mouvement aurai aussi bien pu s'arrêter après la visite des ministres... maintenant tout le monde au boulot... il est temps de faire les comptes...et ça ne va pas être joli...

Répondre Signaler au modérateur
A la une
1 commentaire