• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Covid -19

Circulation d'une fausse attestation de déplacement dérogatoire

Ayodele Germa Dimanche 19 Septembre 2021 - 13h19
Circulation d'une fausse attestation de déplacement dérogatoire

Une fausse attestation de déplacement dérogatoire circule en ce moment sur les réseaux sociaux. Seules les attestations téléchargées sur les sites dédiés sont recevables, rappelle la préfecture. 

 Vous l'avez sans doute vue circuler sur les réseaux sociaux: ce document intitulé "attestation de déplacement dérogatoire". 
On peut y voir apposé le logo de la Marianne ainsi que l'usage de la charte graphique, utilisée par la préfecture pour la rédaction de ses communiqués. 
 Dans les zones rouge, on ne peut circuler les dimanches sauf motif impérieux. Ceux qui utiliseraient cette attestation aujourd'hui, en pensant qu'ils pourront circuler, ce n'est pas du tout le cas. Si les gens veulent se déplacer aujourd'hui en raison de motifs impérieux, une attestation est téléchargeable sur les sites officiels des services de l'Etat", rappelle le service de communication.
Néanmoins, la préfecture n'a pas souhaité se prononcer sur les suites à donner à cet usage de faux.
"Libéré nou frè Maurice"
Sont insérés au bas de ce document, le logo de la Caravane de la liberté et un appel à la mobilisation, ce dimanche 19 septembre à 16 heures, au départ du stade de Baduel en direction de la Prison de Rémire. On peut y lire les slogans: "libéré nou frè Maurice, libéré tout nou kamarad", en référence à l'arrestation de plusieurs membres de la caravane de la liberté, en début de semaine dernière, en marge des manifestations anti vaccination.  Maurice Danzie, membre de Tròp Violans a été placé en détention provisoire à la prison de Rémire-Montjoly depuis jeudi dernier. Il sera jugé le 24 eptembre prochain lors d’une audience collégiale en comparution immédiate.

 Motif impérieux
 
Le décret 2020-1310 ne fait pas obstacle à l’exercice du droit d’expression collective des idées et des opinions. "À ce titre, les manifestations revendicatives peuvent se tenir sur la voie publique par exception à l’interdiction de rassemblement de plus de six personnes, dès lors que les règles de distanciation sociale envisagées par les organisateurs ont été déclarées au préfet et que ce dernier les a jugées de nature à assurer le respect des règles de distanciation sociale. Dans le cas contraire, le préfet peut les interdire"(art. 3).
 
Questionnée sur la légalité de cette manifestation, la préfecture n'a pas souhaité communiquer. Vous en saurez plus dans nos prochaines éditions.








 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

jesaispas 20.09.2021
??

La connerie est aussi contagieuse que le variant Delta
La caravane de la liberté composée de fonctionnaires a défilé ce soir à Remire (40 à 50 voitures)
ET DONC CA VA MIEUX EN GUYANE ???

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
5 commentaires
Une

10 nouvelles offres d'emploi à saisir

France-Guyane avec Pôle emploi - Vendredi 17 Septembre 2021

6 commentaires
A la une
2 commentaires
8 commentaires
1 commentaire