• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SOCIÉTÉ

Ce qui a changé depuis le 1er mai

La Rédaction Lundi 2 Mai 2022 - 10h27
Ce qui a changé depuis le 1er mai
Mai, mois de la déclaration des impôts. - Shutterstock

Chaque début de mois amène son cortège de changements. Mai ne déroge pas à la règle sauf que les évolutions sont nombreuses pour ce mois où on célèbre la fête du travail mais aussi la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et l’Ascension.

Un Smic rehaussé de 2,65%

Les travailleurs payés au Smic verront un changement sur leur fiche de paie à la fin du mois. À partir du 1er mai, le salaire minimum interprofessionnel de croissance sera effectivement rehaussé de 2,65 % du fait de la très forte augmentation du coût de la vie. Le Smic horaire brut passera donc de 10,57 à 10,85 euros. Pour un temps plein, le Smic mensuel passera en net de 1269 à 1302,64 euros.
Les salaires de certains fonctionnaires augmentent

Les salariés du public pourront aussi voir leur salaire augmenter. L'indice minimum de traitement est revalorisé de 2,65 % au 1er mai 2022, suivant la hausse du Smic. Le minimum de traitement dans la fonction publique est ainsi porté à 1649,48 euros brut mensuels pour un temps plein. Ce coup de pouce bénéficiera à près de 694 000 agents publics, employés par l'État, les collectivités territoriales et les établissements hospitaliers, précise le gouvernement.
Plein d'allocations en hausse

Les bénéficiaires des allocations familiales vont voir, le 5 mai, la couleur de la revalorisation des aides entrées en vigueur au 1er avril. Prime d'activité, revenu de solidarité active (RSA), revenu de solidarité (RSO) et allocations aux adultes handicapés (AAH) ont toutes augmenté de 1,8 %. À cela s'ajoute aussi une augmentation identique pour les prestations familiales que sont les allocations familiales, le complément familial, la prime de naissance, l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH), l'allocation de soutien familial (ASF) ou encore le complément de mode de garde.
Le « salaire » des stagiaires aussi

La rémunération des stagiaires de la formation professionnelle n'avait pas évolué depuis 2002. À partir du 1er mai, ça ne sera plus le cas pour ceux participant à un stage agréé par l'État ou la Région. C'est l'âge qui déterminera son niveau. Pour les 16-18 ans, la rémunération va passer de 130 euros à 200 euros par mois. Pour les stagiaires âgés de 18 à 25 ans, elle passera à 500 euros (contre 310 ou 400 euros auparavant). Au-delà de 25 ans, la rémunération va atteindre 685 euros.
Baisse de quelques centimes de certaines cigarettes

Le prix de certaines cigarettes baissera à partir du 1er mai. Plusieurs marques - Lucky Strike, Peter Stuyvesant, Rothmans, Vogue, et Winfield - sont concernées, mais pas tous leurs produits. La baisse est légère, de quelques dizaines de centimes. D'autres verront leur prix augmenter.
Déclaration de revenus à remplir

Ce sont des dates à avoir en tête. Les contribuables vivant dans les départements numérotés de 1 à 19 ont jusqu'au 24 mai 2022 pour remplir leur déclaration de revenus en ligne, ceux du 20 au 54 jusqu'au 31 mai et ceux au-delà jusqu'au 8 juin 2022. Ceux voulant encore remplir leur déclaration de revenus en format papier ont jusqu'au 19 mai 2022, le cachet de la Poste faisant foi.

À cela s'ajoute aussi une augmentation identique pour les prestations familiales que sont les allocations familiales, le complément familial, la prime de naissance, l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH), l'allocation de soutien familial (ASF) ou encore le complément de mode de garde- DR -


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire