France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
IRACOUBO

Barrage filtrant mis en place ce matin à Iracoubo

Samir MATHIEU Samedi 19 Octobre 2019 - 10h52
Barrage filtrant mis en place ce matin à Iracoubo
Le barrage filtrant a provoqué des embouteillages sur la RN1 dans le bourg d'Iracoubo - photo WhatsApp

Un barrage a été mis en place ce matin à Iracoubo par le collectif des habitants, en colère à cause de l'insécurité qui règne dans la commune.

 Il y a eu des embouteillages ce matin sur la RN 1 à Iracoubo. Un barrage a été mis en place par les habitants de la commune (par le collectif des habitants soutenu par le collectif Trop Violàns). Ils protestent contre l'insécurité ambiante et face à l'absence de réponse des autorités. Une réunion devait en effet avoir lieu aujourd'hui en présence du procureur de la République de Cayenne, mais elle a été annulée en raison de son absence. Une première réunion avait eu lieu avec les gendarmes et la maire d'Iracoubo il y a quinze jours après un braquage qui avait eu lieu chez une dame âgée de la commune. Mais après son arrestation, le braqueur présumé a été relâché par la justice dans l'attente de sa comparution au tribunal. Un choix qui a provoqué l'incompréhension et la colère à Iracoubo. L'annulation hier de la réunion prévue aujourd'hui a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase selon les collectifs. Finalement, les habitants ont obtenu la tenue d'une nouvelle réunion samedi prochain à la mairie d'Iracoubo, avec le procureur de la République Samuel Finielz.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

den97300 20.10.2019
Effectivement

Les policiers et les gendarmes font un travail remarquable et de qualité. Souvent des heures voire des semaines de travail. Les délinquants se retrouvent en liberté sans que les citoyens ne puissent comprendre car aucune explication ne leur ai fourni. La justice fait son travail mais elle doit aussi expliquer. L'insécurité règne depuis de nombreuses années en GUYANE.

Répondre Signaler au modérateur
hmritc 20.10.2019
????

Iracoubo c'est une commune assez spéciale.Situation des finances de la commune sont dégueulasses. Aucune réelle activité économique,hormis la pêche les hmong, les Sophie et Mangal.Jeune qui s'ennuie pas de ressource donc développement des actes de délinquance.

Répondre Signaler au modérateur
Keskimariv 19.10.2019
relâché

Effectivement, partout on assiste à un vrai travail de fourmi de la part des gendarmes, policiers et une fois le délinquant attrapé, il est relâché dans la nature même pas avec un bracelet électronique !!
J'appelle cela du sabotage de travail avec en prime, des moyens financiers foutus à la poubelle

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
5 commentaires
1 commentaire
1 commentaire