France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Alizé Utteryn quitte la fondation Drug Free World

P.R. Mercredi 25 Septembre 2019 - 10h39
Alizé Utteryn quitte la fondation Drug Free World
Lancement de la fondation » Drug Free World » début septembre, en présence de nombreux élus qui ignoraient les liens entre la fondation Drug free world et la scientologie. - EE

La présidente de l'association AlizéLaVie renonce à installer une antenne guyanaise de la fondation Drug Free World, qui s'avère être une émanation de l'église de la scientologie, considérée comme sectaire en France.

L’affaire avait fait grand bruit dans les médias, à commencer par notre journal. Alizé Utteryn, entrepreneuse guyanaise basée à New York dont nous traitons l’actualité régulièrement dans nos colonnes, lançait début septembre l’antenne guyanaise de la fondation Drug Free World, en compagnie du Dr Tokie Lao tan Brown.

Le but, louable, de la fondation : porter assistance aux familles concernées par les désordres créés par le trafic de drogue ou sa consommation.

Plusieurs personnalité politique guyanaises ont apporté leur soutien à cette action. Ce qu’Alizé Utteryn avait oublié de dire, c’est que la fondation Drug free world est une émanation de l’église de la scientologie.

Une organisation d’origine américaine considérée comme sectaire en France, notamment condamnée pour « escroquerie en bande organisée ». Dans nos colonnes, Alizé Utteryn a depuis expliqué n’avoir aucun lien avec la scientologie. Elle renonce aujourd’hui à finaliser l’installation de la fondation en Guyane. Par voie de communiqué, l’association AlizéLaVie « met fin à toute relation avec la fondation Drug Free World, et ce, A EFFET IMMEDIAT ».

« Il en est de même pour ma mission d’ambassadrice, dont la fondation a d’ores et déjà actée ma démission au 18 septembre 2019 », rajoute la Guyanaise qui évoque « un lynchage médiatique injustifié ».

« Au vu de l’énergie déployée pour de simples présomptions, je reste confiante dans le fait que nous pourrons fédérer autour de cette lutte nécessaire et compter sur le soutien logistique et financier des acteurs locaux », conclue-t-elle.

Alizé Utteryn quitte la fondation Drug Free World

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

dtc97300 01.10.2019

N’était-ce pas le travail des médias d’enquêter sur les liens avec l’église de scientologie ? Autocritique de FG ? De toute façon, l’imposture va bientôt s’arrêter...

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 27.09.2019

Le côté narcissique de Mme Alizé Utteryn en a pris un coup, quand elle a enfin réalisé que "l'église" de scientologie se servait d'elle. (C'est exactement le genre de personne "m'a-tu-vu" que la secte recherche).
Pour en connaitre plus sur le personnage :
https://www.girlykreyol.fr/Alize-Utteryn-d-AlizeLavie_a388.html
https://www.youtube.com/watch?v=jWLnpYw53sc
Sa devise: hormis mon excès de modestie, je n'ai pas de défauts...
Sinon, on attend les actes de contritions des autres gugusses sur la photo.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 26.09.2019

On en fait beaucoup sur cette personne. Il n'y a pas des citoyens guyanais avec un peu plus d'envergure ? Là, on est constamment dans l'apparat...

Répondre Signaler au modérateur
roots973 25.09.2019

rajoute la Guyanaise qui évoque « un lynchage médiatique injustifié ».
Injustifié ?! tu veux ouvrir une antenne de scientologie en Guyane ,une secte ! et c'est pas justifié ?.. Arrêtez la drogue et plongez dans une secte ,c'est l'idée ?
Faut se renseigner avant de se lancer tête baissé et c'est valable pour tout les politiques qui voulaient se faire un coup de pub au passage.Ça va peu être faire réfléchir 2-3...

Répondre Signaler au modérateur
siage 25.09.2019

On attend la réaction de ceux qui sont sur la photo ou des personnalités politiques guyanaises qui ont apporté leur soutien à cette "action".

Répondre Signaler au modérateur
zene973 25.09.2019

Quand on voit toutes ces élues prêtes à tout pour être sur une photo......

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Une

Le patrimoine, des racines bien vivantes

Michel LE TALLEC - Dimanche 22 Septembre 2019

A la une

Mardi 15 Octobre 2019

Pancho Devant