10 mai : une cérémonie officielle particulière en raison du confinement

10 mai : une cérémonie officielle particulière en raison du confinement

En dépit du confinement, la commémoration de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions a eu lieu ce dimanche 10 mai au jardin du Luxembourg, en comité restreint. Étaient présents le Premier ministre Édouard Philippe, le président du Sénat Gérard Larcher, la ministre des Outre-mer Annick Girardin et Dominique Taffin, directrice de la toute nouvelle Fondation pour la mémoire de l’esclavage. La commémoration numérique durera jusqu’au 10 juin, date de...

franceguyane.fr 1421 mots - 10.05.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir