France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Kourou

Un conflit en partie résolu à Idex Space

Samedi 3 Août 2019 - 03h15
Un conflit en partie résolu à Idex Space
Les salariés d'Idex Space étaient en grève hier avec Joël Assard, délégué syndical CDTG-CFDT (en chemise bleue au second plan) et Franck Jacquet, délégué syndical UTG-CGT (en tee-shirt rouge, au premier plan) - DR

Hier matin, près de 90 % des salariés d’Idex Space étaient en grève devant le siège de l’entreprise, à Pariacabo, à Kourou. Joël Assard, délégué syndical CDTG-CFDT et Franck Jacquet, délégué syndical UTG-CGT, dénoncent le non-respect des leurs acquis sociaux et du protocole de transition sociale signé l’année dernière entre Endel et Idex Space. Les modalités de prise des journées réduction du temps de travail (RTT) sont au cœur du conflit. « Mercredi en fin de matinée, nous avons eu une réunion avec la direction générale Antilles-Guyane d’Idex Space durant laquelle on s’est mis d’accord sur certains points concernant la prise des RTT. Et à notre grosse surprise, dans l’après-midi, on a reçu une note par mail et tout n’avait pas été pris en compte », indique Joël Assard. Finalement, hier, vers midi, la situation est rentrée dans l’ordre et un protocole d’accord a été signé. Pour autant, les salariés d’Idex Space ne comptent pas en rester là. De nombreuses autres revendications restent à aborder pour que le dialogue social s’apaise. « Nous allons nous réunir avec la direction durant ce mois et en septembre », précise Joël Assard. En parallèle, le Cnes a confirmé à FA Guyane que cette grève à Idex Space, titulaire de contrats concernant la climatisation, le transport, la manutention et l’entretien du domaine, n’a pas eu d’impact par rapport à la campagne en cours au Centre spatial guyanais. Ariane5 doit mettre en orbites les satellites de télécommunications Intelstat 39 et EDRS-C, mardi.

A. G.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
Une

Jahyanai King : Sa to ka wè [Acoustic Session] 

P.R. - Lundi 23 Septembre 2019