Semop : Pendant que l'enquête se poursuit, le service a repris

Semop : Pendant que l'enquête se poursuit, le service a repris

Il faudra attendre encore un peu pour connaître le sort réservé au chauffeur de la Semop qui s’est engagé sur une route inondé, jeudi dernier, dans le secteur de la zone Terca, à Matoury. Et pour cause, c’est la loi qui impose ce délai. Il faut en effet attendre un délai minimum de 48h après l’entretien de mis à pied pour pouvoir communiquer une décision (le délai maximum est de 1 mois). Le chauffeur ayant été entendu hier par la direction de la Semop, il faudra attendre encore un peu pour...

franceguyane.fr 206 mots - 16.03.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir