RCT : une grève partie pour durer

RCT : une grève partie pour durer

Il ne faut guère espérer voir de bus de la régie communautaire des transports (RCT) circuler, cette semaine. Hier, l’UTG et la CFTC ont entamé un mouvement de grève illimité. Les deux syndicats se plaignent de la mauvaise gestion des carrières de certains agents et s’inquiètent du devenir des agents de droit privé lorsque le réseau de bus sera confié à une société d’économie mixte d’opération unique (Semop), en juillet. La CFDT et FO, majoritaires, ne s’associent pas au mouvement, estimant que...

France-Guyane 246 mots - 19.11.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir