France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SOCIAL

Piquet de grève aux services techniques de Cayenne

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr) Mercredi 22 Décembre 2021 - 10h20

 Ce matin, Trop Violans a initié un piquet de grève devant les services techniques de la mairie de Cayenne. Une quinzaine d'employés de la municipalité suivent le mouvement.

Piquet de grève initié par Trop Violans devant les services techniques de Cayenne. © GT

Les employés s'abritent de la pluie un peu plus loin © GT

Piquet de grève initié par Trop Violans devant les services techniques de Cayenne. - GT
Les employés s'abritent de la pluie un peu plus loin - GT
 Lorsque les employés des services techniques de la municipalité de Cayenne ont voulu commencer leur journée ce matin, l'entrée était obstruée par un piquet de grève initié par des membres de Trop Violans. "On était surpris, nous n'avions pas été prévenu du mouvement", annonce un employé sur place. 

Cela n'a pas empêché une quinzaine d'entre eux de suivre le mouvement dès 7 heures. "On partage les revendications de Trop violans, c'est pour cela qu'on est aussi devant et qu'on ne travaille pas ce matin", explique un autre.

Les manifestants protestent contre l'incarcération des quatre "incendiaires de la Préfecture". Ils réalisent également le parralèle avec la décision du 2 décembre 2021, de condamner à deux années d'emprisonnement (assorties d'un sursis probatoire renforcé) un cadre de la DEAL pour détention et partage de fichiers pédopornographiques.

Lorsque nous étions sur place, les manifestants annoncaient ne pas savoir combien de temps cette grève allait durer

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
15 commentaires

Vos commentaires

A. LEA 24.12.2021

Si Trop Violans croit pouvoir influencer la Cour de cassation en bloquant les services techniques de la mairie de Cayenne, ils rêvent ou croient au Père Noël !

Répondre Signaler au modérateur
Mali 23.12.2021

Le règne de la terreur, la pensée unique, voilà ce que l'on cherche à imposer.

Par ces moyens, on justifie l'immobilisme et la paresse légendaire de ceux qui rechignent à la tâche. En témoigne l'état des écoles dans lesquelles sont inscrits leurs propres enfants...

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 23.12.2021
A part

crachez sur nos freres, vous savez faire quoi vous les "commenteurs" du reseau France Guyane? Sur quel planete vous vivez? Pourquoi dans la vie de tout les jour je tonbe jamais sur des gens qui disent des bete comme vous tout?

Soit vous etes tous des colon ou alors creole vacciner qui roule en Renaut (conportement de "francais" pour devenir comme les "maitres".)

Répondre Signaler au modérateur
Bravo 24.12.2021
Sortez de l'éléphant bleu

Systématiquement tout ramener aux colons et aux esclaves n'est pas très productif et n'étaye guère vos propos sauf à prouver que vous êtes sectaire et ne voyez que par cette lorgnette.

Répondre Signaler au modérateur
Harold 23.12.2021

Ça suffit cette pseudo justice de la rue et des réseaux que tente d’imposer Trop Violans. S’il n’est pas satisfait des décisions rendues pour les 4 « militants », ils ont plusieurs avocats (dont la star Juan Blanco !). Il y a des instances judiciaires, il y a des voies de recours, ce n’est pas à ce groupuscule de s’imposer.

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 23.12.2021
Nous sommes....

...multi condamnés notamment pour violence familiales, avons plein d’argent braguettes avec de pauvres femmes d’origine étrangère, nous comportons en parasites de la société...qui sommes nous ?

Répondre Signaler au modérateur
Neuf 7 Trois 22.12.2021

"Ben voyons" ... comme dit l'autre !!!

Répondre Signaler au modérateur
siage 22.12.2021

Deux représentants syndicaux mobilisés contre l’obligation vaccinale en Martinique sont morts des suites du Covid-19, a appris, mardi 21 décembre, l’Agence France-Presse (AFP), auprès des services hospitaliers.

Le président de la Fédération des taxis indépendants de Martinique, Alain Decaille, est mort, lundi, à l’âge de 61 ans. Depuis le mois de septembre, il avait organisé plusieurs opérations escargot sur l’île pour dénoncer l’obligation vaccinale imposée à sa corporation. Atteint par le Covid-19, il avait été hospitalisé trois semaines et soigné en réanimation, d’après le CHU de Martinique.

Répondre Signaler au modérateur
chris22973 22.12.2021
Ça change quoi?

Puisque l on ne voit jamais le personnel des services techniques dans les espaces verts, dans les écoles, dans les crèches....bref ça ne changera rien au PIB de la Guyane

Répondre Signaler au modérateur
g6d 22.12.2021

Quelle différence pour les Cayennais avec le service rendu par les employés de la voirie entre 1 jour de grève er 1 jour travaillé ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
15 commentaires
5 commentaires
8 commentaires
A la une
Guyane

Fanny J retrouve son public

Photos : Kathryn VULPILLAT - Dimanche 22 Mai 2022

1 commentaire