France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Mouvement « vie scolaire morte » au lycée de Balata

Au lycée de Balata, hier, c’est pour dénoncer l’insécurité récurrente que tous les CPE et surveillants présents ont exercé leur droit de retrait, se considérant en danger dans l’exercice de leur fonction. Ils demandent notamment « un renfort en urgence de six surveillants, le recrutement d’un deuxième proviseur-adjoint pour permettre un traitement des affaires de vie de l’établissement et des mesures pour sécuriser les entrées et les sorties des usagers et visiteurs hors élèves ». Les...

France-Guyane 247 mots - 02.10.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres