Les réfugiés de la rue Madame Payé attendent une solution de la Croix-Rouge

Les réfugiés de la rue Madame Payé attendent une solution de la Croix-Rouge

 Ce n’est pas la première fois que les habitants de la rue Madame Payé à Cayenne se plaignent des « squatteurs ». Le problème est revenu sur la table depuis que la Croix-Rouge y a installé sa structure de premier accueil des demandeurs d’asile. Depuis plusieurs mois, hommes, femmes et enfants de tout âge attendent sans relâche devant le bâtiment dans l’espoir qu’un logement leur soit octroyé.

Pourtant, Benoît Renollet, directeur territorial de la Croix-Rouge, assure : « c'est difficile de se...

franceguyane.fr 811 mots - 08.11.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir