GUYANE

Les policiers ont débrayé pour rappeler leur volonté de voir partir le DTPN Gil Friedman, qui devrait partir début avril

Les policiers ont débrayé pour rappeler leur volonté de voir partir le DTPN Gil Friedman, qui devrait partir début avril

 L'ensemble des syndicats de la police nationale de Guyane, à Cayenne et à Saint-Laurent du Maroni, ont débrayé ce mercredi à la mi-journée, pour rappeler leur volonté de voir leur directeur territorial, le commissaire Gil Friedman, "quitter la Guyane au plus tôt". Une volonté de rappeler car ils ont annoncé avoir obtenu le départ du DTPN très prochainement. Gil Friedman va quitter la Guyane fin mars ou début avril selon les syndicats, qui appellent maintenant à la "reprise du dialogue social" et à la "fin des souffrances vécues par les policiers de Guyane".

 Une démonstration de force. 10 syndicats réunis ensemble dans un même combat pour réclamer le départ du directeur territorial de la police nationale (DTPN). Ils ont débrayé ce mercredi de 13h à 14 heures. 
Une soixantaine de policiers, issus de l'ensemble des services de la police nationale en Guyane, ont débrayé ce mercredi, de 13 h à 14 h, pour rappeler leur volonté "intacte" de voir partir leur directeur, Gil Friedman, en place depuis le 1er janvier 2020 et l'instauration de la DTPN en...
franceguyane.fr 944 mots - 27.01.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres