France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le lycée Félix Éboué bloqué depuis ce matin

A.G. Mardi 1 Octobre 2019 - 09h47
Le lycée Félix Éboué bloqué depuis ce matin
Jacqueline Arnaud, porte-parole des parents d'élèves est venue soutenir le mouvement de grève des professeurs aux côtés des élèves - AG

Les professeurs du lycée Félix Éboué, à Cayenne, sont en grève depuis ce matin suite un appel lancé par le Snes-FSU et Sud éducation. Plusieurs parents et de nombreux élèves se sont joints à la manifestation. Suivez l'info sur franceguyane.fr

Suite à un mouvement de grève lancé par le Snes-FSU et Sud éducation, l’accès au lycée Félix Éboué, à Cayenne, est bloqué depuis ce matin, peu avant 8 heures. Les professeurs manifestent contre « une gestion absurde souvent contraire à la réglementation qui conduit à une dégradation de l’offre d’enseignement » et « une absence de vision pour l’établissement alors que les résultats du baccalauréat sont devenus alarmants ». De nombreux élèves et plusieurs parents ont rejoint le mouvement. Pour l'heure, les grévistes n'ont été reçus ni par la direction de l'établissement, ni par le rectorat.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

Gérard Manvussa 01.10.2019

Les mecs ils ont 4 mois de vacances par an sans compter les débrayages et les grèves et après 4 semaines cours ça te pète un petit burn out pour incompatibilité d'humeur avec la direction...

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 01.10.2019

"de cours"

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 01.10.2019

Ben voyons même pas un mois de travail et, déjà, une grosse fatigue avec des élèves contraints à l'oisiveté. La Guyane avance, ça fait peur...

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 01.10.2019

C'est sur que dans un établissement où on n'a même pas été l'année passée de fournir un emploi du temps viable à la rentrée.
Sinon, devenez contractuel, on en cherche !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
A la une