France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
social

Le Front manifeste pour la tenue d’un congrès

Mardi 26 Novembre 2019 - 03h10
 Le Front manifeste pour la tenue d’un congrès
L’accès à la Collectivité territoriale a été bloqué hier par le Front pour l’évolution statutaire qui demande la tenue d’un nouveau congrès en urgence / photo AG - Angelique GROS

MDES, Komité drapeau, UTG, Tròp Violans,… Hier matin, plus d’une cinquantaine de personnes de différents mouvements politiques se sont mobilisées devant la Collectivité territoriale à l’appel du Front pour le changement statutaire. Ils demandent la tenue urgente d’un congrès. C’est un préalable à la saisine du Premier ministre en vue de l’organisation d’une consultation populaire sur un éventuel changement statutaire. « Les travaux de la commission ad hoc se sont clôturés le 12 octobre avec un document nommé Projet Guyane. Depuis, nous attendons la date du congrès […] Le président de la CTG explique qu’il veut attendre les élections municipales. Nous souhaitons qu’elle soit fixée au 15 janvier, au plus tard », déplore Lucie Louzé-Donzenac, présidente du Front pour le changement statutaire. Rodolphe Alexandre, le président de la CTG, dans une vidéo publiée sur Facebook, défend que « toutes les commissions qui ont eu lieu n’ont pas abouti à une convergence. Nous sommes toujours restés sur deux dossiers : l’un qui vise une loi spécifique à la Guyane et l’autre qui vise à une grande réforme statutaire qui pourrait s’apparenter à un article 74 voir un 76. Les débats sont loin d’avoir abouti […] Une assemblée va se tenir le 18 décembre . Je remettrais aux conseillers un rapport qui, je l’espère, donnera l’occasion de formuler une date pour la saisine d’un nouveau congrès. » Les entrées de la CTG étant bloquées, le personnel n’a pas été en mesure d’entrer dans l’enceinte du bâtiment, hier. Sur place, dans la soirée, il n’était pas question de lever la manifestation avant d’avoir obtenu gain de cause. A. G.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

dtc97300 26.11.2019

Gégé, besoin de sandwichs ou cubis en attendant ? Faites signe si besoin...

Répondre Signaler au modérateur
fakarangi 26.11.2019

Oui imposer la vacarme des répétitions carnavalesques aux riverains au mépris des lois et autre Espace Rey de ce style.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
A la une
1 commentaire