La Semop au cœur du conflit

La Semop au cœur du conflit

Avec un privé

Le réseau de bus de la communauté d’agglomération du Centre littoral (CACL), gérée en régie (RCT, ex-SMTC), doit être confiée à une société d’économie mixte à objet unique (Semop) à compter de juillet. Au sein de cette SEM, l’Agglo sera minoritaire (entre 34 et 49 % des parts) et s’associera à un opérateur privé pour cinq ans. Les élus sont en discussion avec deux entreprises. La Semop gérera les lignes de la RCT, ce qui exclut la ligne 7 (Matoury-Cayenne), déléguée à un opérateur...

franceguyane.fr 780 mots - 20.11.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir