France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Hervé Fernandez, directeur de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme

« Il faudrait fixer les priorités contre l’illettrisme »

 « Il faudrait fixer les priorités contre l’illettrisme »

La première Journée des apprenants de Guyane, organisée en écho à la journée nationale en septembre, s’est déroulée hier, à la CTG, à Cayenne.

Quelles est l’action de l’ANLCI en Guyane ?

Au national, le rôle de l’ANLCI consiste à mesurer le problème de illettrisme. Pour la Guyane, on a participé, en lien avec l’Insee, à la mise en place d’une enquête rendue publique en 2012. Elle a révélé que 20 % des personnes primo-scolarisée en Guyane sont confrontées à l’illettrisme. La deuxième mission de l’ANLCI est d’organiser la coopération entre tous les acteurs du domaine. La troisième de faire connaître les solutions qui ont fonctionné. On...

franceguyane.fr 1149 mots - 11.10.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres