France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

De Caracas à Saint-Laurent

Eduardo Otavio* a 43 ans. Il a fui Caracas, la capitale du Venezuela, il y a sept mois, pour se réfugier avec sa famille sur les berges du Maroni.

« J’ai fui la dictature et mon pays en juillet, avec mon épouse et mon bébé, raconte Eduardo Otavio. Nous sommes passés en avion par Trinidad et Tobago, puis Paramaribo. Un taxico et une pirogue plus loin, nous sommes arrivés à Saint-Laurent du Maroni. Pourquoi la Guyane et l’Ouest ? Parce que je suis professeur de français, j’ai déjà enseigné...

France-Guyane 945 mots - 29.01.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus