• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GUYANE

"Bas les masques !" L'opposition au couvre-feu et aux règles sanitaires se met en place en Guyane

Dimanche 10 Janvier 2021 - 11h56
"Bas les masques !" L'opposition au couvre-feu et aux règles sanitaires se met en place en Guyane
Une cinquantaine de manifestants étaient présents samedi soir devant la préfecture. - Samir MATHIEU

Une cinquantaine de manifestants s'est réunie hier soir au moment du couvre-feu, à 19 heures, devant la préfecture de Guyane à Cayenne. Cela faisait suite à un appel sur les réseaux sociaux. La manifestation spontanée était une première pour les opposants au couvre-feu et mesures de restriction imposées par la préfecture. D'autres rassemblements sont à prévoir.

 Un vent de contestation a soufflé hier soir devant la préfecture de Guyane à Cayenne. Une cinquantaine de personnes s'est réunie,de façon spontanée, suite à un appel lancé hier dans la journée sur les réseaux sociaux. Ces manifestants ont fait valoir leur opposition aux restrictions de circulation imposées par la préfecture. Pour les manifestants, qui n'ont pas de leader, il s'agissait de montrer leur hostilité aux nouvelles contraintes, qui ont été durcies en cette fin de semaine, pour lutter contre la propagation du Covid19. 
Une cinquantaine de manifestants étaient présents samedi soir devant la préfecture. - Samir MATHIEU

Les manifestants se sont retrouvés à 19 heures, dans une ambiance qui se voulait bon enfant, afin de braver le couvre-feu. La quasi totalité des participants ne portait pas de masque. Le regroupement a duré une quarantaine de minutes avant que la police n'intervienne. C'est le directeur territorial de la police nationale en personne, Gil Friedmann, qui a pris le mégaphone pour appeler les manifestants à rentrer chez eux, tout en expliquant que des amendes leur seraient prochainement envoyées puisque les policiers ont relevé les plaques d'immatriculation des voitures présentes dans le secteur afin de mettre à l'amende les contrevenants qui n'ont pas respecté le couvre-feu. Si la majorité des manifestants s'est dispersée, certains sont restés, malgré la pluie, et cela a donné lieux à des échanges moins courtois avec les forces de l'ordre. Certaines altercations verbales ont eu lieu jusqu'au niveau des chaînes brisées, bien loin du point de rassemblement initial. D'autres rassemblements similaires sont envisagés. Ancy Clet a donné rendez-vous ce dimanche soir, et les jours suivants, pour un rassemblement similaire.
La police est intervenue au bout de 40 minutes pour disperser le rassemblement. - Samir MATHIEU

L'un des participants, Ancy Clet, a pris la parole en fin de rassemblement :

 

Revivez l'ambiance du rassemblement anti couvre-feu d'hier soir devant la préfecture à Cayenne :



 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

Benkwa973 12.01.2021

Et après ils pleurent parce qu'on les disperse avec un chien...

Répondre Signaler au modérateur
Josse 11.01.2021
où sont nos supers héros ?

Beh alors, où ké k'ils sont ?

Les 500 inutiles, les komités apéros et les autres bac-2 en médecine du mayouri ???

On va vite les voir arriver telle une mouche sur une merde.
A moins que... attendez... on me dit dans l'oreillette qu'ils n'étaient pas loin :/ tapis dans l'ombre.


Il y a quelques mois, ils voulaient à nouveau TOUT fermer, rebloquer le péyi, monter des hôpitaux militaires, la tête de l'ARS...
Et maintenant, ils râlent parce que le couvre feu est avancé.
"Les c***, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."

Répondre Signaler au modérateur
cap40 11.01.2021
QI Vite...

Vite un stage de récupération de QI pour ces 50 olibrius...

Répondre Signaler au modérateur
Gmm973 11.01.2021

Tout a fait d'accord avec eux, on ne doit pas s'arreter de vivre parce qu'il y a la grippe. On doit proteger les personnes vulnerables et peut etre distribuer a ceux ci des vrais masques FFP2.
Tous les autres n'ont rien a craindre de cette maladie.
Faire croire aux gens qu'il y aurait partout des gens asymptomatiques qui transmettent le virus est un mensonge.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 11.01.2021
irresponsables

En allant au bout de leur irresponsabilité, ils expliqueront aux Guyanais que c'est la faute des autres si les hôpitaux sont saturés dans 2 à 3 semaines par les malades Covid19

Répondre Signaler au modérateur
bozo 11.01.2021
Patience

Dans 2 mois, ça fera un an que l'on est enfermés. Je peux comprendre l'impatience de certains qui ont envie de vivre normalement. J'ai moi-même envie d'en faire autant, de voyager, etc...
Cependant, il faut être conscient que ça représente un risque, nous faisons tous des sacrifices et continuons à en faire.

Avec les sommes investies dans la recherche, il reste de l'espoir.
il y a de l'espoir que les vaccins fonctionnent, et que l'on puisse reprendre une vie progressive avec des voyages plus faciles à partir de juin pour les gens qui auront pris le risque de se faire vacciner, et peut-être même un retour à la vie d'avant pour 2022, si tout va bien...
Pas facile à vivre, mais tout est une question de patience.

Maintenant pour ceux qui font une culture du complot, ceux qui luttent contre le port du masque, ceux qui croient que c'est un complot mondial organisé par Bill Gates, ceux qui croient que les vaccins vont nous transformer en sauriens pédophiles, je pense que leur situation est désespérée... Ils n'ont plus qu'à choper le covid.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 11.01.2021
Mais qu'ils sont c....

S'opposer ou contester le couvre feu est tout à fait compréhensible. Mais le faire sans masque est d'une grande stupidité ! En effet, le respect scrupuleux des gestes barrière et du port du masque suffit à eux mêmes pour ralentir l'épidémie.
Donc contester le couvre feu en appelant à une observance stricte et généralisée aurait été mille fois plus intelligent.
L'intelligence, chose qui doit cruellement manquer à ces personnes, rapidement soutenues par le député Serville, ce qui revient à une sorte de certification...

Répondre Signaler au modérateur
Mahury 10.01.2021

Les mêmes imbéciles qu'au Capitole …

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
1 commentaire