• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

42 postes vacants au Pôle prévention solidarité et santé de la CTG

A.G. Mercredi 20 Mai 2020 - 10h57
42 postes vacants au Pôle prévention solidarité et santé de la CTG
Photo d'archives - DR

42 postes sont vacants au Pôle prévention solidarité et santé de la Collectivité territoriale de Guyane. Un appel au recrutement a été lancé.

La Collectivité territorial de Guyane (CTG) a renouvelé hier son appel à candidature pour le recrutement de 42 professionnels pour son Pôle prévention solidarité et santé (PPSS). Ce pôle, qui est le plus important en termes d’effectifs à la CTG avec environ 580 agents, connaît des difficultés de recrutement persistantes.

« Ces 42 offres d’emploi concernent des postes déjà existants, précise Patrice Richard, directeur général adjoint du PPSS. On a toujours un taux de vacance assez élevé avec un important turnover, notamment pour les travailleurs sociaux, qu’on ne trouve pas forcément sur le territoire. On est aussi sur des créneaux où il y a de la concurrence : pour les métiers sanitaires avec les établissements de santé, et pour les postes de travailleurs sociaux avec les établissements médico-sociaux. »

Suite à un mouvement de grève l’année dernière, les agents du PPSS avaient obtenu de la CTG la création de postes supplémentaires de travailleurs sociaux. « Certains avaient été pourvus courant 2019 et d’autres sont restés vacants, souligne Patrice Richard. Aujourd’hui, le sujet n’est pas de créer des postes mais de les pourvoir et de trouver les professionnels. »
Augmenter l'offre de formations en Guyane
Pour pallier la pénurie, la CTG entend privilégier la formation de professionnels en Guyane. En mars, un nouveau schéma de formation des professionnels du champ sanitaire et social a été adopté en assemblée plénière. « Il est prévu que les promotions d’éducateurs et d’assistants sociaux, qui sont chacune à 15 places, passent à 30. Les formations d’infirmiers passent de 60 à 169 places par an », détaille Patrice Richard.

Un forum devait avoir lieu en avril pour faire la promotion de ces métiers auprès des jeunes mais il a été annulé à cause de la crise Covid-19. « Il sera reporté au deuxième semestre », indique Patrice Richard.
La maison des solidarités et de la santé livrée à Rémire
La maison des solidarités et de la santé de Rémire-Montjoly, dont la construction devait initialement être achevée l’année dernière, a été livrée durant le confinement. Elle regroupera l’antenne sociale et la PMI de Rémire-Montjoly. « Le déménagement va se faire dès que possible et les personnels pourront s’installer dans les locaux en juin. »

Le projet de maison territoriale des solidarités et de la santé est en cours à Matoury. « Nous allons bientôt lancer le marché public. Nous sommes plutôt sur une échéance à 18 mois ». Cette maison doit à terme regrouper tous les services sociaux et sanitaire de la CTG.
Répartition des postes
À la direction de l'action sociale de proximité :
• 3 postes d'assistant social au sein de la permanence sociale basée à Saint-Laurent-du- Maroni
• 5 postes d'assistant social ou d’éducateur spécialisé au sein du Service d'évaluations sociales en protection de l'enfance basé à Cayenne
• 1 poste d'assistant social au sein de la permanence sociale basée à Macouria
• 1 poste de cadre de proximité (avec expérience) basé à Matoury
• 2 postes d’assistant social de 1er accueil inconditionnel rattaché au service social
territorial
• 1 poste d’assistant social remplaçant basé à Cayenne

À la direction de l'enfance et de la famille :
• 10 référents éducatifs (assistants sociaux et éducateurs spécialisés) dans les Antennes ASE (2 postes basés à Cayenne, 2 à Matoury, 1 à St Georges, 1 à Kourou et 4 à Saint- Laurent du Maroni)
• 1 poste de psychologue à la Cellule Offre d’Accueil et Qualité

À la Direction de la PMI et de la promotion de la santé :
• 5 postes de médecin de PMI (1 poste basé à Rémire, 1 à Saint-Georges, 1 à Grand-Santi, 1 à Apatou et 1 Saint-Laurent du Maroni)
• 1 poste de médecin gynécologue au Centre de Planification et d’éducation familiale basé à Cayenne
• 1 poste de médecin au centre de santé préscolaire basé à Cayenne
• 3 postes de sage-femme (2 basés à Saint-Laurent du Maroni dont 1 remplacement et 1 à Matoury)
• 1 poste de puéricultrice cadre de santé, responsable du multi-accueil de Mirza basé à Cayenne
• 2 postes de puéricultrice (1 poste basé à Matoury et 1 à Saint-Laurent du Maroni)
• 4 postes d’infirmière (1 au centre de santé préscolaire basé à Cayenne, 1 à Maripasoula, 1 à Saint-Laurent du Maroni et 1 à Grand-Santi)

À la Direction de la Démoustication et des Actions sanitaires :
• 1 poste de directeur de la démoustication basé à Cayenne
Comment postuler ?
• Ce recrutement est ouvert par voie statutaire ou contractuelle.
• Pour postuler, la CTG exige un diplôme d’Etat correspondant au poste et une expérience professionnelle significative dans le domaine.
• Le permis de conduire est requis.
• Les candidatures doivent être adressées à la CTG ou par mail jusqu’au 15 juin inclus :
– postuler par mail à chrislene.elfort@ctguyane.fr et à thierry.sebeloue@ctguyane.
– postuler par courrier postal à :
M. le Président de la Collectivité territoriale de Guyane,
Pôle prévention solidarité et santé
Hôtel de la Collectivité territoriale de Guyane
Carrefour de Suzini
4179, route de Montabo
BP 47025
97307 Cayenne Cedex
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
3 commentaires
6 commentaires
A la une