France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Vingt-deux étudiants en médecine en stage à l’hôpital

Mardi 16 juillet 2019
Vingt-deux étudiants en médecine en stage à l’hôpital
Les étudiants vont passer trois semaines au Char - Samir MATHIEU

Pour la deuxième année consécutive, les étudiants guyanais en médecine effectuent un stage pendant leurs vacances, à l'hôpital de Cayenne.

Ils sont vingt-deux. Vingt étudiants en médecine et deux en orthodontie. Ils sont les heureux élus du concours de médecine de cette année. Ils passent en seconde année. Avant de retourner sur les bancs de la faculté, ils passent leurs vacances en stage à l'hôpital de Cayenne.

La hausse du numerus clausus, cette année, permet de doubler les effectifs. En effet, ils n'étaient que dix en 2018. Hier, en introduction à ce stage de trois semaines, la médecin-chef des conditions d'hygiène a expliqué les règles en vigueur. Ensuite, les étudiants sont allés dans les services où ils ont été affectés. Il s'agit de stages d'observation. Ils n'est pas question pour eux de procéder à des interventions.

S.M.

« Préparer mes futures fonctions »

Je viens de réussir ma première année de médecine , donc je vais commencer ma seconde année à partir du mois d'août en Guadeloupe. Puisqu'il n'y a pas de CHU en Guyane, nous sommes contraints d'aller dans les Antilles. Ma formation à l'hôpital de Cayenne va me permettre, je l'espère, de connaître cet environnement qui m'est encore un peu inconnu, me permettre aussi de voir mes attentes pour mes futures fonctions dans un milieu hospitalier...

Je suis en médecine A. Je vais avoir de la rhumatologie, de l'oncologie mais aussi de la médecine interne.

Doryann Mariema - Samir MATHIEU
« Une fierté pour le pays »

Ils vont intégrer l’université de médecine de Guyane puis de la Guadeloupe. Il s'agit d'un stage obligatoire aussi bien en clinique qu'en centre hospitalier. Pour ceux qui nous rejoignent, ils sont vingt-deux, ce sont des stages qui se feront sur les plateaux MCO (médecine, chirurgie et obstétrique).

C'est un stage d'immersion. Ils seront pendant une semaine avec les aides soignants afin d'être au plus près du patient et de son environnement.

Et après, il y aura une immersion avec les infirmiers pendant deux semaines. Je suis fière de cette université de médecine de Guyane parce que sortir vingt-cinq lauréats, c'est une fierté pour le pays. Et lors de leur accueil, je leur ai dit que j'avais un grand souhait qui était de voir plus de la moitié d'entre eux revenir exercer au pays.

Hélène Servius - Samir MATHIEU
« Connaître les règles de base »

Je rentre en deuxième année de médecine. Je suis venue pour rencontrer le personnel de l'hôpital et le directeur aussi. J’ai fait la formation hygiène, car pour ma part, je fais surtout ma formation dans le service de l'Umit (Unité des maladies infectieuses et tropicales). Donc ça me permet de connaître les règles de base pour éviter de commettre des erreurs, pour protéger les patients avec lesquels je serai en contact. J'ai toujours grandi dans l'univers de la santé, le monde hospitalier, donc je me suis dis pourquoi pas ? Et je me suis lancée...

Marie-Brigitte Lipson - Samir MATHIEU
« Pour soigner les gens »

Je suis en 1re année de médecine. J’ai réussi mon concours et je vais donc passé en 2e année. J'espère découvrir le métier de médecin, voir ses aléas et savoir comment ça se passe à l'hôpital avant d'arriver en 2e année. Et d'ailleurs, on fera des stages beaucoup plus souvent l'an prochain, donc ça permet de se préparer. La famille m'a bien aidée dans mes démarches. J'ai des proches qui sont médecins. Ils m'ont inspirée et j'avais envie d'y aller pour aider les gens, les soigner... En deuxième année, je serai en Guadeloupe dès la fin août. J'aurai sept stages au cours de l’année.

Cheitanne Robeiri - Samir MATHIEU

Les étudiants de deuxième année de médecine vont passer trois semaines au Char / photos SM

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une