• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Santé / Saint-Laurent du Maroni

Tests covid-19: l'interprétation bloquée près d'une semaine à Saint-Laurent

Samuel Zralos Lundi 18 Janvier 2021 - 15h51
Tests covid-19: l'interprétation bloquée près d'une semaine à Saint-Laurent
L’UTG-CGT alerte sur le manque de moyens matériels, humains et financiers au centre hospitalier de l’Ouest guyanais (Chog) - DR

En raison d'une machine cassée, les saint-laurentais qui ont passé un test PCR la semaine dernière n'ont pas pu obtenir leur résultat avant aujourd'hui.

 Samira*, cas contact Covid-19, a passé mardi son test PCR au Centre hospitalier de l'ouest (Chog), pour savoir si elle était touchée par l'épidémie. Mais au moment de récupérer ses résultats, impossible : l'hôpital lui indique que son test n'est « pas interprétable ». Renseignement pris, ce n'est pas son test qui est en cause, mais un problème technique plus gênant. Au téléphone, le personnel de l'hôpital explique ainsi que « la machine [qui sert à interpréter les résultats] est cassée » et doit être réparée au plus vite.

Comme cette jeune maman, toutes celles et ceux venus passer un test PCR au Chog la semaine dernière ont du attendre ce lundi et la réparation du matériel en question pour obtenir leurs résultats, les obligeant à s'auto-isoler par prudence, certains pendant près de sept jours.

A la maternité du Chog, les tests PCR pour les futures mamans - qui sont systématiquement testées - ont du être remplacés par des tests antigéniques, plus rapides mais moins fiables, nous indiquent plusieurs salariés du service.
Beaucoup de demandes de tests

En plus de la gêne occasionnée et des retards de tests pour certains, cette casse arrive à un moment où l'Ouest surveille avec attention l'évolution des cas de covid-19, anticipant une deuxième vague potentiellement importante. Elle est donc de nature à fausser, même très temporairement, l'observation du nombre de cas - on peut supposer qu'un nombre de cas important sera ainsi rapporté dans la capitale de l'Ouest dans les prochains jours.... Chiffre qui devrait correspondre avant tout à ces nombreux tests en attente jusque là.

Tout semble heureusement rentré dans l'ordre aujourd'hui, nous indiquent des employés, alors que le nombre de patients désireux de se faire tester est en hausse, et que les volontaires attendent souvent plusieurs heures de pouvoir passer leur test, comme le montrent les files d'attente visibles importantes devant le service de prélèvement covid-19 - ce matin par exemple, il y en avait pour deux ou trois heures de queue.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
3 commentaires
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos