• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Société

Smic, Livret A, indemnité carburant… tout ce qui change au 1er août

La rédaction Lundi 1 Août 2022 - 08h29
Smic, Livret A, indemnité carburant… tout ce qui change au 1er août
Le Livret A, le compte épargne favori des Français passe à 2%, son plus fort taux depuis 2012 mais reste très loin de l'inflation autour de 5% ou 6% - Shutterstock

Revalorisation du Smic, augmentation du taux des livrets d’épargne, fin des mesures d’exception pour le Covid-19… France-Guyane, avec “l'Obs” fait le point sur ce qui change ce lundi 1er août 2022.

• Le smic revalorisé
  La revalorisation automatique du Smic (salaire minimum de croissance) se situera à + 2,01 % au 1er août, et le salaire minimum passera ainsi de « 1 302,64 euros à 1 329,06 euros mensuels » net a précisé le ministère du Travail à l’AFP. Le smic horaire évolue « de 8,58 euros à 8,76 euros ».
• Hausse des livrets d’épargne
   Le taux du Livret A, et du Livret Développement durable et solidaire (LDDS), va passer à 2 %. Il avait débuté 2022 à un plancher de 0,5 %, puis était passé à 1 % au 1er février. Mais malgré cette augmentation, le rendement restera négatif en raison du niveau de l’inflation, supérieure à 6 % en juillet.
    La rémunération du Livret d’épargne populaire (LEP) passera à 4,6 %. Il est réservé aux ménages pas ou peu imposables (20 297 euros de revenus annuels par exemple pour une personne seule). Sur les 18,6 millions de Français éligibles, seules 6,9 millions de personnes (37 %) en avaient un à fin décembre 2021.

• Fin des mesures d’urgence pour le Covid
    A partir du lundi 1er août, le pass sanitaire et les autres mesures d’exception contre le Covid-19 vont disparaître.
Le port du masque chirurgical devient ainsi optionnel partout, mais restera obligatoire dans les hôpitaux. Il reste toutefois « très fortement recommandé » jusqu’à nouvel ordre, a indiqué jeudi 28 juillet le ministère de la Santé à l’AFP.
   La fin de ces mesures d’exception, prises dans le cadre d’un projet de loi adopté définitivement par un vote ultime au Sénat mardi 26 juillet, sont tout de même accompagnées de possibles tests obligatoires aux frontières sous conditions de situation épidémique.
Le gouvernement pourra notamment imposer, dans des cas bien précis, un test de dépistage au Covid négatif à l’embarquement en direction du territoire français et pour les voyages Outre-mer en cas de risque de saturation des hôpitaux.

• Maintien de la remise carburant en août
  Pas de changement à prévoir dans les stations-service… pour le moment. Le gouvernement a en effet décidé de prolonger au moins jusqu’à fin août la remise carburant de 15 à 18 centimes dans l'Hexagone.
Une remise qui passera à 30 centimes à partir de septembre, et jusqu’en octobre, avant de décroître à 10 centimes pour les mois de novembre et décembre.
   TotalEnergies a décidé d'une remise de 20 centimes à la pompe dans les Outre-Mer à compter du 1er septembre.
   Concernant l’indemnité carburant transport (ICT) pour les gros rouleurs, plus aucune date d’entrée en vigueur n’est prévue. Bruno Le Maire a évoqué le « report » de cette mesure ciblée sur les gros rouleurs et les classes populaires. Elle est critiquée par la droite qui réclame une mesure « généralisée ».

• La fiche de paie des fonctionnaires revalorisée
   La fiche de paie du mois d’août des fonctionnaires officialisera la revalorisation de 3,5 % des salaires des 5,7 millions d’agents publics, entrée en vigueur le 1er juillet.
   Cette hausse de 3,5 %, qui constitue, selon le ministère, la plus forte hausse en pourcentage depuis trente-sept ans, « s’additionne » à l’augmentation moyenne de 1,5 % constatée chaque année sur les traitements des fonctionnaires et contractuels.

Source : L'Obs

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire