• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Santé : 6,6 millions d’euros de plus pour la Guyane

Jeudi 16 Juillet 2020 - 09h08
Santé : 6,6 millions d’euros de plus pour la Guyane
Le Centre Hospitalier de Cayenne - (photo : PR)

Un arrêté publié samedi au Journal officiel augmente les dotations régionales du ministère de la Santé de 6,6 millions d’euros pour la Guyane.

Cette somme permettra en particulier aux établissements de santé, publics et privés, de financer les primes promises aux soignants dans la lutte contre le Covid-19. Cette nouvelle enveloppe s’élève à 436,7 millions. L’Île-de-France recevra 102,9 millions d’euros, Provence-Alpes-Côte d’Azur 37,1 millions, la Guadeloupe  et Mayotte 2 millions, la Martinique 1,9 million, La Réunion 3,3 millions… (source : ARS)

Arrêté du 9 juillet 2020 fixant pour l’année 2020 les dotations régionales à lire ici



Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 16.07.2020
Laissés pour compte

Les Guyanais comme d'habitude encore laissés pour compte. Subventions de l'état ridicules par rapport à l'importance de notre péyi (situation géopolitique unique, centre spatial). Il aurait fallu durcir le mouvement en 2017.

La France doit assumer ses responsabilités : soit elle met le paquet pour la Guyane soit ils nous donnent notre autonomie mais nous empochons 100% des revenus du centre spatial.

Répondre Signaler au modérateur
Vendeta973 18.07.2020
Encore ce sentiment d’abandon

Et ce besoin de reconnaissance,
On est que 250 000 allez 300 000, aussi peuplé que le jura, l’Aube ou l’Averon, croyez vous franchement que ces département bénéficient du même traitement de faveur dont la Guyane bénéficie ainsi que les autres DOM-TOM-COM-POM
Le PIB de la guyane ne représente que 0,19 % du PIB national (source Insee 2015) Et combien d’aides Sociales et de subventions publiques nous Recevons....la chance que nous avons c’est que ces données ne sont pas consolidées autrement un jour ou l’autre un col blanc de Paris finira par dire stop à la Gabegie
Le tort que nous avons, c’est des élus incapables de gérer un budget, où les frais de fonctionnements sont sans communes mesures avec les frais d’investissements,
Ils n’y a aucune vision si ce n’est la prochaine période carnavalesque qui rythme la vie du Péyi, il n’y a qu’à regarder le nombre de collectivités en deficit,
Pauvre Guyane assise sur un tas d’or que nous sommes incapable d’exploiter si ce n’est de nous assoir au bord du fleuve et de voir passer les garimperos la détruire pour la dévaliser en empoisonnant le peuple premier.
Nous autres pieces rapportés (Créole, métropolitain, asiatique, etc...) devrions être plus respectueux de ceux qui vivent ici depuis l’origine de cette terre et à qui nous imposons notre presence et avis,
Là je vous rejoins sur un point, les laissés pour compte ce sont bien eux

Répondre Signaler au modérateur
roots973 16.07.2020

Avez vous remarqué qu'il y a des commentaires qui servent a rien ?..et que l'on ferait mieux de les remercier le personnel soignant en ce moment.(d'autant que je suis pas sur que les caissières du service de santé soit considéré comme personnel soignant... )
Pas facile de s'organiser quand on enchaine les roulements de direction pas impliquée car seulement de passage ...les manques de moyen...
moi quand je vois 3 employés qui font rien je me demande ou est le responsable censé encadrer ces personnes?...
peu être y en a t il pas parce qu’on ne fait pas évoluer les gens car on veut les sous-payer
Courage et force aux soignants du pays ,ça doit pas être simple en ce moment, merci a vous

Répondre Signaler au modérateur
Vendeta973 16.07.2020
Une bonne gestion

Si déjà lorsqu’on va à la caisse du centre de santé sur 3 Dames dont une seule travaille, les deux autres se bougeaient au lieu pour l’une de converser avec une collègue qui elle non plus n’a rien à faire et pour la troisième de taper sur son smart phone pour échanger avec je ne sais qui, on améliorerait le service et sans dépenser un sous puisque pour une fois elles bosseraient pour ce qu’elles sont payés avec l’indexation,
Je dis ça, je dis rien, c’est juste du vécu Hélas

Répondre Signaler au modérateur
caracara 16.07.2020

Avez-vous déjà remarqué que personnel hospitalier bosse vraiment quand la télévision vient faire un reportage! On les voit courir dans les couloirs, Ils sont aimables avec les malades; mais une fois que les caméras sont parties, tout redevient comme avant. Rassurez-vous, ce n'est pas une spécificité guyanaise,en métropole, c'est la même chose!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
2 commentaires
6 commentaires
A la une