France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

Près de la moitié des eaux de baignades interdite

Comme l’année dernière, neuf des vingt lieux de baignade contrôlés par l’Agence régionale de santé sont interdits. Une contamination fécale est à nouveau la source de la dégradation .

Rien de nouveau pour cette saison. Les neuf sites interdits à la baignade en 2018 le sont à nouveau cette année (lire encadré). La situation continue à se dégrader avec quatorze eaux de baignades classées en qualité insuffisante sur les vingt contrôlées par l’Agence régionale de santé (ARS). Seule la crique Canceler à Sinnamary est classée en excellente qualité alors que les trois plages de Kourou : les Roches, Pollux et Castor, pourtant en qualité satisfaisante en 2017 sont passées en qualité...

France-Guyane 670 mots - 06.07.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres