France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Plus d’une tonne de dons pour les enfants au Char

Samedi 18 Janvier 2020 - 03h20
 Plus d’une tonne de dons pour les enfants au Char
Les enfants malades originaires de région parisienne et de Picardie ont pu rencontrer les enfants hospitalisés au service pédiatrie du Char hier matin et partager une galette des rois. « En 6e on m’a diagnostiqué une tumeur à l’ovaire. J’ai commencé à avoir des symptômes et j’ai passé un IRM qui a permi de détecter le cancer. 2 mois plus tard on m’opérait et m’enlevait la trompe et l’ovaire. J’ai été hospitalisé une semaine, ait du faire de la rééducation et ensuite des visites de contrôles tous les 3 mois. En mars, si tout se passe bien durant la visite, ça fera cinq ans et je pourrais officiellement être déclarée guérie », raconte Oréana, 16 ans (au centre). - Angelique GROS

En Guyane pour faire découvrir notre territoire durant une semaine à six enfants malades, l’association Louis-Carlesimo n’est pas venue les mains vides. Elle a apporté dans ses valises 1,2 tonnes de dons pour les enfants hospitalisés au centre hospitalier Andrée-Rosemon AG

Honoré Carlesimo, président de l’association Louis-Carlesimo du nom de son frère décédé du cancer, collabore depuis plusieurs années avec le docteur Elanga, responsable du service pédiatrie du Char. « Je suis venu il y a cinq à six mois et on a fait un état des besoins. E rentrant nous avons commencé à collecter des vêtements, des jouets, des chaussures et des poussettes. Finalement nous sommes arrivés avec 1, 2 tonnes de fret. C’est que du neuf. Nous avons des partenariats avec les grandes surfaces qui en fin de soldes remetttent certains produits à disposition des associations ». - Angelique GROS
Après avoir emmené de jeunes guyanais en laponie en décembre, grâce à l’association ces 6 jeunes de 10 à 16 ans atteints de pathologies lourdes découvrent la Guyane cette semaine. Après avoir visité le zoo, la base aérienne, la légion étrangère notamment Manon (au centre), Lohann (à droite), Antoine (à droite), Loris (devant Lohann), Oréane et Sarah ont pu se rendre au centre spatial hier soir pour assister au lancement. Initialement 12 enfants devaient faire le déplacement en Guyane mais certains n’ont pas pu recevoir le vaccin contre la fièvre jaune à cause de leur pathologie. - Angelique GROS