France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
santé

Pénurie d’ophtalmologues : le Chog au secours du Char

Pénurie d’ophtalmologues : le Chog au secours du Char

On ne compte plus que deux ophtalmologues dans les trois hôpitaux guyanais et ils exercent tous les deux au centre hospitalier de l’ouest guyanais (Chog), à Saint-laurent. Pour pallier la pénurie, une permanence des soins est organisée depuis trois mois.

Depuis le début de l’année, le nombre d’ophtalmologues s’est drastiquement réduit en Guyane avec le départ des deux praticiens du centre hospitalier Andrée-Rosemon (Char). Si l’un est parti pour une autre région, le second, un médecin au diplôme non européen, est en stage depuis janvier hors du territoire pour une durée d’un an afin de faire reconnaître son diplôme. Depuis, plus aucune consultation n’est possible au Char. Au centre hospitalier de Kourou, comme en ville, aucune consultation...

franceguyane.fr 533 mots - 03.08.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres