France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

« On est en difficulté sur quasiment toutes les spécialités de médecine »

 « On est en difficulté sur quasiment toutes les spécialités de médecine »

Pour faire face à la pénurie de médecins spécialistes à court terme, le levier est avant tout financier pour Guylène Mergerie, directrice du groupe Guyane Santé qui dénonce les impacts de la suppression du régime d’exonération fiscale dédié aux zones de revitalisation rurale dont bénéficiait les activités de santé.

«On est en difficulté sur quasiment toute les spécialités sauf l’infectiologie qui continue à attirer régulièrement des médecins », déplore Clara de Bort, directrice de l’Agence régionale de santé. On compte trois fois moins de médecins spécialistes libéraux en Guyane qu’au niveau national. Selon Guylène Mergerie, directrice du groupe Guyane Santé, qui regroupe les cliniques Saint-Paul, Saint-Adrien, Véronique et un service d’hospitalisation à domicile (HAD), un tiers d’entre eux approchent de...

franceguyane.fr 816 mots - 19.10.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres