• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COVID-19

Les plus de 18 ans désormais éligibles à la vaccination

S.R. Jeudi 22 Avril 2021 - 18h25
Les plus de 18 ans désormais éligibles à la vaccination
"La situation épidémiologique est montante mais maîtrisée" assure le préfet Thierry Queffelec. - S.R.

 La cellule interministérielle de crise s’est réunie ce jeudi comme chaque semaine. Sans surprise, le renforcement du couvre-feu entre les deux postes de contrôles routiers a été reconduit. La préfecture et l’ARS ont également annoncé l’ouverture de la vaccination aux plus de 18 ans. Une première à l’échelle nationale.

 Entre le 12 et le 18 avril 2021, 557 nouveaux cas confirmés de Covid-19 ont été recensés sur l’ensemble de la territoire (+ 140 en rapport à la semaine précédente). La situation épidémiologique est “montante mais globalement maîtrisée” assurait le préfet Thierry Queffelec à la sortie de la réunion hebdomadaire, qui revoit chaque semaine le listing des mesures prises par la préfecture dans le but de contenir l’épidémie de covid-19.

“La troisième vague est entamée et il est clair que les mesures qui ont été prises [jeudi dernier avec l’annonce de la mise en place d’un confinement entre le samedi à 19h et le lundi à 5h] ne sont pas encore perceptibles, il nous faudra entre 5 et 8 jours [à compter du dimanche] pour analyser ses effets” annonce le préfet. Raison pour laquelle il a été décidé, au terme de cette réunion hebdomadaire, de ne pas renforcer les mesures actuellement en vigueur. “On maintient exactement les mêmes mesures que la semaine dernière” a poursuivi Thierry Queffelec. En d’autres termes, le couvre-feu renforcé est reconduit pour les communes situées entre les PCR d’Iracoubo et de Regina. “On se donne le temps de voir l’efficacité d’une mesure avant d’en prendre une autre” assure Clara de Bort, directrice générale de l’ARS. Rendez-vous jeudi prochain pour savoir si renforcement il y aura.
La vaccination, plus que jamais grand public

Annonce phare de cette semaine, les personnes majeures auront désormais la possibilité de se faire vacciner sur le territoire guyanais. “On tient à utiliser le volume de doses au plus vite pour l’ensemble de la population sur la base du volontariat” nous explique le préfet. Le nombre de vaccins livrés depuis 15 jours a augmenté sur ces deux dernières semaines. Entre 10000 et 15000 doses de vaccins Pfizer-BioNtech seront désormais livrées chaque semaine comme rapporté par l’ARS. “Désormais il n’y plus aucune raison de ne pas permettre aux plus jeunes qui souhaitent se faire vacciner de leur refuser l’accès au vaccin” fait valoir Clara De Bort, directrice générale de l’ARS. Aujourd’hui, entre 500 et 600 personnes se font vacciner chaque jour au centre de vaccination de l’ENCRE, implanté route de Montabo à Cayenne. Pour l'heure, 5,5 % des guyanais ont reçu la première dose, et 2,5 % la deuxième.
Clara De Bort, directrice générale de l'ARS, explique que la campagne de vaccination s'élargit car le nombre de doses livrées augmente, soit 10 000 à 15 000 de doses de vaccins Pfizer livrées chaque semaine. - S.R.

 
Dans son point hebdomadaire, l’ARS retrace une “tendance à la hausse” avec un nombre de cas en augmentation (+35%) et des admissions en réanimation également en recrudescence (huit personnes supplémentaires la semaine dernière). Le taux de reproduction du virus est toutefois en baisse, il est de 1,35 contre 1,66 la semaine dernière. Lorsque ce dernier indicateur, qui représente le nombre de personnes qui peuvent potentiellement être contaminées par un individu positif, dépasse “1”, il est estimé que l’épidémie est active.



Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

francoisrob 23.04.2021

10 à 15000 doses par semaine. Euh non. 4680 exactement...

https://public.opendatasoft.com/explore/dataset/covid19-france-livraison-vaccin-region/table/?flg=fr&disjunctive.reg_code&disjunctive.reg_name&sort=date_fin_semaine&refine.reg_code=03

Répondre Signaler au modérateur
Smet 22.04.2021
Une chance pour la Guyane

Merci aux organismes qui ont permis cette mesure que je réclame depuis des mois, non pas pour moi mais pour les autres.

Quand je pense que de l'autre coté du pont de l'oiapoque, certains seraient prêts à donner tout ce qu'ils ont pour se faire vacciner, le reste de la population qui a la chance d'être né de l'autre coté du fleuve, c'est à dire en Guyane, sauront ils saisir la chance qu'ils ont ?

Répondre Signaler au modérateur
Éveil de Guyane 23.04.2021
De mieux en mieux

Waouw quelle chance de se vacciner par un vaccin qui est sorti rapidement! Waouw extraordinaire!

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 24.04.2021

Les ravages de l'éducation lokale... vivement le capes peyi...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
3 commentaires
9 commentaires
6 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos