• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SANTE

Le vaccin Janssen arrive ce jeudi en Guyane

S.R. Mercredi 13 Octobre 2021 - 12h20
Le vaccin Janssen arrive ce jeudi en Guyane
Près de 2000 doses du vaccin Janssen seront livrées dès jeudi en Guyane. - D.R.

  Le vaccin Janssen du laboratoire américain Johnson & Johnson sera disponible ce jeudi en Guyane selon l’ARS. Un changement de stratégie pour convaincre les récalcitrants aux vaccins à ARN messager. Ce nouveau venu dans l'arsenal anti-coronavirus sera toutefois réservé aux plus de 55 ans.

 Une alternative au vaccin à ARN messager Pfizer de BioNTech. À l’occasion d’une audition organisée par la mission d’information relative aux « mesures prises et envisagées en matière de confinement ou restrictions d’activités », la sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth interpellait la semaine dernière le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu sur l’absence de choix en matière de vaccin en Guyane.

Comment convaincre les personnes méfiantes envers les sérums à ARN messager de se faire vacciner ? Pour diversifier l’offre vaccinale, Sébastien Lecornu a annoncé l’arrivée prochaine du vaccin Janssen, filiale française de la multinationale américaine Johnson & Johnson.

Ce jour, l’ARS confirme l’arrivée imminente du vaccin en Guyane, qui sera réparti dès jeudi dans les centres de vaccination et les pharmacies d’officine. Les professionnels de santé libéraux pourront également se le procureur. La première livraison acheminera environ 400 flacons, soit près de 2000 doses. Toutefois, ce vaccin monodose sera réservé aux personnes âgées de plus de 55 ans.

Suivant les recommandations de la Haute Autorité de Santé en date du 24 août, l’ARS précise que ce nouveau venu dans l’arsenal anti-coronavirus doit être suivi d’un rappel, encore non-obligaroire, principalement pour les plus de 65 ans et les personnes à risque selon la HAS. Dans la Lettre pro de l’ARS, on peut lire que ce rappel peut être effectué six mois après l’administration de la première dose. Le schéma vaccinal est considéré comme complet un mois après la dose de Janssen (qui est un vaccin monodose).
Une deuxième dose "recommandée"
Suivant les préconisations mentionnées dans ce communiqué, une nouvelle injection avec un vaccin à ARN messager permet de faire face à « une protection insuffisante conférée par une seule dose de vaccin contre les formes symptomatiques liées au variant Delta. » selon la Haute Autorité de Santé.

D’après le laboratoire Johnson & Johnson, le vaccin Janssen est efficace à 85% pour prévenir les formes graves de la maladie. Dans un rapport publié début septembre, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé rappelle que sur le million de doses de vaccin covid-19 Janssen administrées au niveau national, 9,3% ont été administrées à des personnes âgées de 16 à 49 ans, contrairement aux recommandations nationales.

Comme rapporté par les centres régionaux de pharmacovigilance de Lyon et de Grenoble, à l’origine du rapport, les données montrent que si Janssen offrait l’avantage de ne nécessiter qu’une seule dose, une deuxième – de rappel – est recommandée compte tenu du « manque de données disponibles permettant de confirmer l’efficacité à long terme » du schéma unidose.

Concernant d’éventuels effets secondaires ou indésirables, le rapport se veut rassurant : « à ce jour, il n’y a pas de signal particulier concernant les décès rapportés en France avec le vaccin covid-19 Janssen. » Sur les 558 cas/événements indésirables analysés par les CRPN, 217 sont considérés comme « graves », mais « correspondent pour la majorité à des effets indésirables attendus ou non graves, en particulier des effets de réactogénicité et des malaises d’allure vagale. »

Après la mise en évidence d’un nombre « important » de cas d’échec vaccinal avec le vaccin Janssen, l’ANSM rappelle que sur les signalements de personnes en réanimation ou décédées de la Covid-19, la plupart présentait des « comorbidités à risque de forme grave. »

L’arrivée d’un nouveau vaccin signe un nouvel élan dans l’offre vaccinal en Guyane, alors que seuls 32% des Guyanais de plus de 12 ans sont vaccinés. Si une seconde technique de vaccin, à vecteur viral non répliquant, est désormais disponible dans notre territoire, l’engouement autour du vaccin nécessite des prises de positions claires. Dans une tribune publiée en début de semaine, 42 signataires de tous horizons, médecins, anciens maires, chefs coutumiers ou encore enseignants, appellent les Guyanais à se « protéger par tous les moyens contre ce virus, y compris par la vaccination. »
 
Retrouvez leur message ci-dessous :
"Je choisis la Guyane" -




 
 
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

Georges de Cayenne 14.10.2021
On a le meilleur, pourquoi un autre ?

Juste au moment où on nous annonce l'arrivée du vaccin Janssen qui de toute façon n'est pas efficace longtemps et nécessite un rappel avec un vaccin à ARN messager, on vient d'avoir cette nouvelle : "Selon les rapports publiés début octobre, un nouveau signal de sécurité a été identifié entre le 17 et le 30 septembre 2021 ; il s'agit de cas de syndrome de Parsonage-Turner (cf. Encadré 1) rapportés chez des sujets vaccinés avec VAXZEVRIA et le VACCIN JANSSEN :
VAXZEVRIA : 8 cas notifiés depuis le début du suivi. Pour 4 cas, le diagnostic est certain et aucune autre étiologie que le vaccin est identifiée. Ces cas sont survenus après la première dose chez des patients de 50 à 83 ans (1 homme/3 femmes) dans des délais allant de 3 à 26 jours. Seul un cas est en cours de rétablissement à 3 mois, les autres étant « non rétablis » au moment de la notification ;
VACCIN JANSSEN : 3 cas notifiés depuis le début du suivi. Ces cas sont survenus chez des patients de 50 à 79 ans (2 hommes/1 femme) dans des délais allant de 10 à 22 jours. Deux cas n'étaient pas rétablis au moment de la déclaration et le troisième cas est en cours de rétablissement. Autant rester avec le Pfizer !
Le syndrome de Parsonnage et Turner, c'est une douleur avec paralysie du bras...

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 15.10.2021
franchement

jansen ils peuve deja le donné a oiapoque et surinam lol. aujourdhui au travail, on a parler de "actualitée", personne va prendre "jansen"! c'est clair et net!

Répondre Signaler au modérateur
cap40 14.10.2021
Peut-être...

Peut-être que les anti ARN vont déguster l'ADN Janssen.
Mais j'en doute. Les" antitout" sont bien trop intelligents pour ces idiots de vaccinés.

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 14.10.2021
Ils comprennent rien!

Envoyez nous de l'herbe a pic!!
Ca fonctionne!!
C'est mon "frère" Dr GOUDET qui me l'a dit sur Facebook.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 14.10.2021

je vois que notre expert autoproclame en vaccinologie a pris le temps de laisser tomber son éponge avec laquelle il lave son Audi, pour donner son avis, non averti sur ce sujet,

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 14.10.2021
Deja qu'on

veut pas "pfizer" maintenant y nous donne encore pire lol...

Répondre Signaler au modérateur
Zorglub1962 14.10.2021

A qui la faute ?
Celle des anti tout qui manipulent. Maintenant, on est obligé de proposer aux Guyanais un vaccin au rabais, en désespoir de cause...
Quel gâchis !

Répondre Signaler au modérateur
A. LEA 13.10.2021

On continue à régresser. Le monde entier demande le vaccin le plus efficace, ici on réclame le moins. Cherchez l'erreur

Répondre Signaler au modérateur
g6d 13.10.2021

Ceux qui sont opposés à la vaccination parce qu'ils haïssent Macron, devront trouver d'autres raison que l'ARNm. Je ne doute pas que leur imagination ou délires leur permettra d'en trouver rapidement. Déjà que les Komités créés pour lutter contre l'insécurité ne s'occupent que de la vaccination...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
3 commentaires
3 commentaires
8 commentaires
20 commentaires
A la une
2 commentaires
8 commentaires
1 commentaire