Le port du masque, un frein à l'apprentissage ?

Le port du masque, un frein à l'apprentissage ?

 C'est une réalité qui n’est plus à démontrer concernant les personnes malentendantes : elles s’en porteraient beaucoup mieux, si chacun pouvait se munir d’un masque inclusif transparent. Pour Martine Charon, présidente de l’association « Parler avec les mains », « nous nous sommes fournis par nos propres moyens en masques inclusifs. J’avais même eu recours à une visière transparente qui laisse voir l’ensemble du visage. C’est nécessaire pour nous qui donnons des cours de langues des signes...

franceguyane.fr 607 mots - 04.01.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir