France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La retraite bien méritée du Dr Chabert

Vendredi 14 Juin 2019 - 03h20
La retraite bien méritée du Dr Chabert
En trente-cinq ans de carrière à Cayenne, le Dr Marc Chabert a pratiqué plus de 400 000 consultations. - Aurélie Ponsot

Le Dr Marc Chabert, médecin généraliste à Cayenne depuis trente-cinq ans, a fermé définitivement son cabinet, route de Montjoly. Il va désormais faire des remplacements, à son rythme, profitant d’une liberté bien méritée après une carrière vouée à ses patients.

Marc Chabert est arrivé en Guyane en 1981, après des études de médecine à Marseille, ville dont il est originaire. Il connaissait déjà le continent sud américain, puisqu’il a passé son enfance en Colombie. Sorti neuvième de sa promotion, il devient médecin sur le secteur Sinnamary-Iracoubo-Saint-Élie jusqu’en 1982. Après une année d’exercice à Saint-Laurent du Maroni, puis une période de remplacements dans tout le territoire, il ouvre son cabinet fin 1984 à Cayenne, avenue D’Estrées. Il quittera cette adresse pour s’installer dans le bourg de Montjoly en 2007.

Élu en 1998 au Conseil de l’ordre des médecins, dont il fut le secrétaire général de 2003 à 2018, Marc Chabert est actuellement secrétaire de l’Union régionale de rofessionnels de santé (URPS) de Guyane.

« J’ai vu défiler des générations »

« Je suis au carrefour entre une activité de soin et l’expertise des médecins spécialistes, insiste-t-il. Nous, les généralistes, nous ne sommes pas que des médecins de proximité, nous avons une approche plus globale. On a pas mal de moyens en Guyane. On arrive à établir des diagnostics précis. Il manque juste des médecins. La demande de soins a doublé, le personnel n’a pas suivi. »

Le cabinet a fermé en mars et le Dr Chabert prévoit désormais de faire des remplacements en Guyane : « J’aime expliquer les choses. J’aime le contact avec les Guyanais. J’ai essayé d’être le plus humain possible, dans une population très ouverte et très intelligente, riche de beaucoup de savoir-vivre. J’ai vu défiler des générations, des enfants devenir parents. En trente-cinq ans d’activité, on accompagne les gens jusqu’au bout. »

Aurélie PONSOT

Son message

« Je remercie tous mes patients de leur confiance, des échanges humains que nous avons eu, de la gentillesse et de la bienveillance qu’ils m’ont témoignées durant toutes ces années et je leur souhaite en retour le meilleur des parcours de santé et de vie. En cas de nécessité ou d’urgence, je leur recommande de se rapprocher du service des urgences du Centre hospitalier de Cayenne ou de consulter un médecin de la place et de la même spécialité. Je pourrai transmettre par mail, pour les patients qui m’en feront la demande, le dossier médical au nouveau médecin traitant choisi. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

dogs 14.06.2019

J'ai gardé un souvenir impérissable de ce médecin. Beaucoup d'humanité sans compter son professionalisme. Profitez de votre temps libre et bon vent. Merci à vous!!!

Répondre Signaler au modérateur
josy 14.06.2019
Bonne retraite

Bravo et pensez a vous !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
8 commentaires