L'histoplasmose sous les microscopes des chercheurs guyanais

L'histoplasmose sous les microscopes des chercheurs guyanais

Très présente et souvent étudiée en Amérique latine ou aux États-Unis, l'histoplasmose n'est presque jamais observée en France métropolitaine, où elle n'est arrivée par les voyageurs. Un manque qu'a cherché à combler Myriam Chiaruzzi, autrice d'une thèse dont elle a récemment présenté les résultats aux Journées nationales d'infectiologie.

Histoplasmose, cette inconnue si répandue

Une étude intéressante notamment parce que l'histoplasmose est une maladie...

franceguyane.fr 602 mots - 23.09.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir